La méditation en pleine conscience

Stéphane Roy, psychologue, enseigne et pratique le Mindfulness ou méditation en pleine conscience depuis des années. Animant régulièrement des groupes de méditation au centre hospitalier George Sand à Bourge, il a accepté de répondre aux questions de e-sante sur cette méditation qui commence à prendre une place méritée en médecine.
PUB

Qu'est-ce que la méditation en pleine conscience ?

Commençons d'abord par expliquer ce que la méditation n'est pas et qui correspond pourtant à de nombreuses croyances erronées. Dans la méditation, il n'est pas question de religion ou de croyance. La méditation n'a ainsi rien à voir avec la vie de moines qui chercheraient à se couper du monde.

La méditation est aussi très différente de la relaxation qui elle, recherche un état particulier de détente.

L'approche fondamentale de la méditation en pleine conscience est de comprendre la nature de son mental plutôt que de batailler contre lui (1).

En méditant, on cherche seulement à être là, ici et maintenant, au moment présent, en accueillant ce qui "vient" sans jugement. Vous n'avez pas besoin de changer votre vie pour vous ouvrir à la méditation. La méditation est une qualité simple en vous : un détachement ou une vigilance intérieure, et une pleine conscience dans le moment présent.

PUB
PUB

La méditation n'est pas une technique, c'est une compréhension, une prise de conscience de ce que nous sommes réellement.

La plupart du temps, nous sommes emportés ou dominés par nos pensées ou nos sentiments et nous avons tendance à croire que nous sommes ces pensées et ces émotions. La méditation est cet état d´Être, simplement être, une pure expérience sans interférence du corps ou du mental. C´est un état naturel dont nous avons oublié l'accès, car nous sommes habituellement plus dans le faire que dans l'être.

Méditer signifie "devenir un témoin", pour simplement observer les pensées, les émotions et les sensations physiques qui sont en nous. C'est un processus pour ne plus s'identifier avec la personnalité extérieure, permettant d'accéder à plus d'acceptation de nous-mêmes et sans jugement. La méditation nous aide simplement à ne plus être esclave de ce monde de pensées et d'émotions, mais d'en devenir un observateur, un témoin silencieux qui acquiert la faculté naturelle de savoir ce qui correspond vraiment à sa propre nature.

Existe-t-il plusieurs types de méditation ?

Il existe plusieurs courants selon les époques et les pays d'origine (Tibet, Japon, Inde). Dans tous les cas, l'attitude de pleine conscience qui consiste à être là au moment présent, sans jugement, et en accueillant tout ce qui vient aussi bien de l'extérieur de soi que de l'intérieur (pensées, sensations, émotions) est à la base de toutes les méthodes de méditation.

Après avoir dit cela, on peut méditer assis, debout, couché, en marchant, en se concentrant sur un son, un paysage, un concept (l'amitié, le partage, la compassion, l'amour, etc.).

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 20 Juillet 2009 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 08 Août 2014 : 13h50