La méditation peut-elle soigner la dépression ?

© Adobe Stock

La dépression est une maladie grave. Outre les antidépresseurs, modifier son état d’esprit et sa façon de percevoir les évènements extérieurs permet de diminuer le risque d’épisodes de dépression. Dans ce domaine, la méditation en pleine conscience, en modifiant nos pensées, peut s’avérer très utile…

PUB

La dépression : 3 millions de Français concernés

La dépression est une vraie maladie, dans le sens où elle nécessite une prise en charge à part entière au risque de devenir grave, voire mortelle. En effet, la dépression entraîne un état de tristesse intense et durable, associé à une anhédonie, terme qui désigne la perte totale de tout désir (sexuel, désir de manger, de jouer, de faire du sport, de regarder la télé, d’apprendre, de se cultiver, etc.).

On se sent vide, désespéré. De nombreux autres symptômes s’installent : difficultés à se concentrer, troubles de la mémoire, manque d’enthousiasme, apathie, troubles du sommeil, modifications de l’appétit, etc.

PUB
PUB

Ces manifestations représentent une cause majeure d’invalidité. Mais la dépression est aussi connue pour augmenter le risque de suicide et donc la mortalité. Selon l'OMS, 5 % des habitants des pays industrialisés souffrent de dépression et 17 %, soit un sur six, seront affectés par un épisode de dépression au moins une fois au cours de leur vie.

Quelles solutions contre la dépression ?

Pour traiter la dépression, les antidépresseurs donnent de bons résultats. Ils visent à rétablir dans le cerveau un équilibre entre certains neurotransmetteurs, avec pour inconvénients de fréquents effets secondaires. Les psychothérapies sont aussi efficaces et souvent associées aux antidépresseurs. Leur avantage est d’agir sur notre mode de pensée ou sur nos comportements via des thérapies cognitives et comportementales. On réapprend un mode de fonctionnement positif.

L’autre problème avec la dépression est le risque de rechute. En effet, on considère qu’après une dépression, la moitié des patients rechute dans l’année. Après deux épisodes de dépression, ce taux de rechute passe à 70 %, voire 90 % après trois épisodes.

Dans ce domaine, la thérapie cognitive et comportementale est associée à un moindre risque de rechute. Parallèlement, les données se confirment sur le pouvoir de la méditation.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 15 Juin 2015 : 09h00
Source : Segal Z., Williams JMG., Teasdale J., La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience pour la dépression, Éditions de Boeck. Filliozat AM., Guasch G., Aide-toi, ton corps t'aidera, Éditions Albin Michel. Sylvain Michelet, La méditation peut soigner la dépression,  http://www.cles.com. Kuyken W. et coll., The Lancet, Published Online: 20 April 2015, http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736%2814%2962222-4/abstract.
La rédaction vous recommande sur Amazon :