Le massage, c'est la santé !

On en trouvait chez les kinés et certains médecins, mais les massages fleurissent désormais dans les spas et autres salons de beauté. Et les massages ont le vent en poupe ! Mais quelles sont leurs vertus thérapeutiques ?
PUB

Le massage kinésithérapique

Ses secretsLe massage est de moins en moins pratiqué par les kinés « Et c'est bien dommage ! estime Dominique Leroux, enseignant à l'Institut de formation de masso-kinésithérapie (EFOM). D'abord, parce que la palpation fournit des informations sur l'état général du patient. Grâce aux doigts, on sent ce que ne peut percevoir une machine : des noeuds et des tensions nerveuses. Ensuite, parce que masser à la main permet de détendre, d'amoindrir la sensibilité à la douleur et facilite le travail de rééducation. Que ce travail consiste en un massage (on peut masser le ventre pour accélérer le transit) ou non. » Son principe ? Agir sur les muscles, les articulations, les tendons, les ligaments ou la circulation, en effleurant la peau, (comme avec le drainage lymphatique), en la frictionnant ou en lui faisant subir des percussions. Ses indicationsQuantités de maladies résultent d'un mauvais fonctionnement organique. Beaucoup peuvent donc, au moins en partie, être soignées par le massage et la rééducation. Toutefois, les techniques de kinésithérapie permettent de traiter principalement : les maux musculaires et tendineux, le dos, certaines migraines (en dénouant les tensions, puis en réapprenant au patient de meilleures postures), les rhumatismes et l'arthrose (en nous assouplissant), ou les jambes lourdes (en dynamisant la circulation sanguine). À noter : le drainage lymphatique est vivement déconseillé aux personnes présentant une tumeur car il peut accélérer sa progression ! En revanche, les médecins le prescrivent aux patientes à qui, en raison d'un cancer, on a retiré la chaîne ganglionnaire (il n'y a plus aucun risque, alors, que les cellules cancéreuses se propagent). Il permet d'éviter que la lymphe, liquide transparent riche en cellules immunitaires (les lymphocytes), s'accumule dans les membres. Il y a alors risque de lymphoedème.

PUB
PUB

Le massage Ayurvédique

Ses secretsLe massage ayurvédique - ayurvéda veut dire science de la vie - est une technique vieille de plusieurs millénaires. Elle repose sur les mêmes bases que la médecine traditionnelle indienne, dont elle fait partie. Elle a deux principes incontournables : « Primo, mieux vaut prévenir que guérir, explique le docteur Ganashyam Marda, médecin, titulaire d'une spécialisation en thérapeutique ayurvédique et consultant pour le spa Cinq Mondes (Paris). Secondo : soigner ou faire en sorte qu'aucune maladie ne survienne, c'est rétablir l'équilibre des flux qui parcourent l'organisme. » Au programme : étirement, friction, tapotement et pétrissage des tissus avec de l'huile. Tout cela peut vous paraître un peu ésotérique ! Mais en Inde, beaucoup de généralistes formés à l'occidentale se spécialisent, en plus, en médecine ayurvédique. Aussi celle-ci est-elle désormais utilisée dans les structures hospitalières en complément des thérapeutiques modernes et traditionnelles.Ses indicationsPrincipal atout, et non des moindres, le massage ayurvédique est une technique préventive. Autrefois en Inde, lorsqu'un patient tombait malade, le médecin n'était pas payé - sauf épidémie. Mais le massage ayurvédique peut également soigner, seul ou en complément de mesures diététiques ou de traitements à base de plantes : les tensions nerveuses, la fatigue, le mal de dos, les contractions musculaires, l'insomnie, la déprime ou les problèmes de peau (eczéma, psoriasis).

Publié par Sophie Raynaud, journaliste santé le Mardi 19 Juillet 2005 : 02h00
Source : Vivre Plus, n°40, août 2005.