Le shiatsu : un nouveau coach pour les futures mamans

S'adaptant aux différents besoins tout au long de la grossesse, ce massage asiatique, le shiatsu, relaxe le corps et l'esprit en même temps. Le shiatsu prépare l'accouchement avec beaucoup de douceur et s'avère très utile post-naissance.
PUB

Avant de devenir japonais, le shiatsu fait ses débuts en Chine sous le nom de Anma, un massage issu de la médecine traditionnelle. Importé au Japon au IIe siècle, cette thérapie manuelle évolua vers une pratique de relaxation que l'on nomma Shiatsu, qui signifie "pression digitale". En 1955, le Ministère japonais de la santé le reconnaît officiellement. En France, on trouve de plus en plus de praticiens mais tous ne sont pas formés pour les femmes enceintes. Réputée, la Fédération Francaise de Shiatsu dirigée par André Nahum compte aujourd'hui des centaines de shiatsuki spécialistes mais aussi des sages-femmes dans les maternités d'hôpitaux.

Histoire d'eau

Pour expliquer ce nouvel état dans lequel se transforme la future maman, la médecine traditionnelle chinoise considère que le monde est symbolisé par la loi des cinq éléments : eau, bois, feu, terre et métal. L'eau étant à la base de la construction de la vie pour les humains comme pour toutes formes de vie sur Terre, la maman a en elle cette force vitale qui va croître pendant 9 mois. C'est pourquoi la gestion des liquides est importante : la circulation sanguine, les jambes lourdes, le mal de dos dans les reins, les oedèmes Comme l'explique André Nahum : "L'élément qui prédominait avant la grossesse peut influencer de manière positive mais aussi négative ce nouvel état. Le shiatsu est justement là pour garantir un bon équilibre du corps tout entier."

PUB
PUB

Comment se passe une séance de shiatsu ?

Habillée dans des vêtements confortables, on est allongée sur son côté gauche et droit et non pas sur le dos et le ventre comme on le fait habituellement. Le toucher est exercé à l'aide des pouces, des doigts et des paumes, sans l'aide d'instrument. Adaptées à chaque personne, les pressions digitales vont donc corriger petit à petit les dysfonctionnements internes. En général, le travail s'effectue sur quatre méridiens qui circulent des pieds à la tête : la vessie pour réguler l'élimination des liquides, la vésicule biliaire contre les nausées, le poumon pour améliorer communication et respiration et la rate-pancréas pour les problèmes féminins des hormones. Le ventre est beaucoup moins sollicité mais pas oublié pour prendre en compte le corps tout entier. En général, un shiatsu pendant la grossesse ne dure pas plus de 30 minutes pour ne pas fatiguer la maman.

Publié par Nathalie Giraud le Lundi 04 Août 2008 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 21 Octobre 2010 : 14h19
Source : Côté bébé, juillet 2008.