Pour le coeur, faut-il prendre du poisson ou des oméga 3 en suppléments ?

Selon certains, les poissons sont devenus toxiques et il vaut mieux prendre des oméga 3 en supplément. Mais les oméga 3, tous fabriqués à partir de chair de poisson sont-ils moins toxiques ? Que faut-il faire en pratique ?
PUB

Pour la santé de nos artères, il est important d'avoir un apport régulier en acides gras oméga 3, que l'on trouve en abondance dans les poissons des mers froides. Il faut donc consommer souvent du poisson, voire prendre en complément des capsules d'oméga 3.

Malheureusement, les poissons sont maintenant victimes de la pollution et contiennent trop de mercure et de pesticides, ce qui peut rendre leur consommation problématique à long terme. Qu'en est-il des capsules d'oméga 3 que l'on peut prendre en complément, dès lors qu'elles sont également fabriquées à partir de poissons ? Sont-elles toxiques aussi ? Par ailleurs, beaucoup de poissons aujourd'hui commercialisés viennent d'élevages et sont nourris par des farines pauvres en oméga 3. Ils sont donc eux-mêmes pauvres en oméga 3. Que faut-il faire en pratique ?

Tout d'abord, une bonne nouvelle : une étude vient de montrer que les capsules d'oméga 3 du commerce ne contiennent pas de doses détectables des toxiques incriminés. Ceux qui ont donc décidé d'en prendre peuvent continuer sans craindre d'effet négatif à long terme.

PUB
PUB

Ensuite, une mauvaise nouvelle : les poissons d'élevage n'ont aucun intérêt pour leur teneur en oméga 3. Il est donc très important de demander du poisson de ligne, qui a été pêché en pleine mer. Mais ces poissons ne sont-ils pas plus chers ? C'est exact, si vous prenez ceux qui sont par ailleurs disponibles en élevage : saumon, bar, turbot, etc. C'est faux, si vous achetez les poissons sauvages les moins chers, qui sont aussi les plus riches en oméga 3 : maquereaux, sardines, harengs.

Achetez du poisson sauvage

D'une manière générale, il faut acheter du poisson sauvage (comme le saumon) et s'intéresser aux poissons les plus petits - qui ont moins eu le temps d'accumuler des toxiques - et qui deviennent à la mode : la sardine et le maquereau par exemple. De nombreuses recettes faciles à faire existent. (Pour essayer, demandez à votre poissonnier de vous couper les filets des maquereaux. Tartinez-les d'une fine couche de moutarde à l'ancienne et mettez-les sous le gril pendant une dizaine de minutes. Dès qu'ils sont cuits, c'est prêt et délicieux !). Vous pouvez aussi acheter des sardines ou des maquereaux en boîtes : ils sont aussi riches en oméga 3. Une seule condition : ne pas les laisser vieillir trop ou ne pas acheter de boîtes millésimées : les oméga 3 passent dans l'huile avec le temps !

En conclusion : Mangez du poisson trois à quatre fois par semaine, oui, mais du sauvage ! Prenez des oméga 3 en capsules, oui, sans problème.

Publié le 14 Février 2005
Auteurs : Dr Philippe Presles
Source : Melanson SF et coll.
Voir + de sources
, Measurement of organochorines in commercial over-the-counter fish oil preparation: implications for dietetary and therapeutic recommandations for omega-3 fatty acids and e review of literature. Arch Pathol Lab Med. 2005 Jan; 129(1):74-7. (PMD :15628911).