Maladie dégénérative : ces aliments colorés protégeraient les femmes

Pour éloigner les maladies, les femmes ont tout intérêt à manger des fruits et légumes très colorés. Voici le conseil que les scientifiques de l’université de Géorgie partagent après leurs travaux sur l’alimentation et la santé de la gent féminine.
Maladie degenerative : ces aliments colores protegeraient les femmes

Les femmes vivent plus longtemps que les hommes. Toutefois, elles ont généralement un taux de maladies dégénératives plus élevé (DMLA, démence...). Les scientifiques de l’université de Géorgie (UGA) ont ainsi voulu déterminer les aliments les plus protecteurs pour assurer un vieillissement en bonne santé à la gent féminine.

Maladie dégénérative : les caroténoïdes au cœur des différences homme/femme

"Les hommes contractent beaucoup de maladies qui ont tendance à tuer tandis que les femmes contractent ces pathologies moins souvent ou plus tard. Ainsi, elles vivent, mais avec des maladies débilitantes", explique Billy R. Hammond, professeur au département de psychologie comportementale et du programme des sciences du cerveau de l’UGA et coauteur de l’étude. "Par exemple, de tous les cas existants de dégénérescence maculaire et de démence dans le monde, deux tiers des malades sont des femmes... ces maladies dont elles souffrent pendant des années sont celles qui se prêtent le mieux à la prévention par le mode de vie".

En effet, après avoir passé au crible plusieurs études scientifiques, l’équipe estime que la différence provient de l’apport en caroténoïdes, et plus précisément la lutéine (qui donne la couleur orange aux aliments) et la zéaxanthine (pigmente les aliments en jaune). 

"Les hommes et les femmes mangent à peu près la même quantité de ces caroténoïdes, mais les besoins des femmes sont beaucoup plus élevés", a expliqué Billy R. Hammond.

L'une des raisons de la vulnérabilité des femmes face aux maladies dégénératives est liée à la façon dont elles stockent les vitamines et les minéraux, notamment les caroténoïdes. À la différence des hommes, ils sont surtout placés dans la graisse corporelle pour créer un réservoir de nutriments en cas de grossesse. Or, cela signifie que moins de ces antioxydants rejoignent la rétine et le cerveau par rapport à la gent masculine. Bénéficiant moins directement de leurs effets protecteurs, les femmes auraient un risque accru de problèmes dégénératifs.

Caroténoïdes : il faut différencier les recommandations selon le sexe

"Les recommandations devraient être différentes, mais il n'y a, en général, aucune directive pour les hommes ou les femmes pour les composants alimentaires qui ne sont pas directement liés aux maladies de carence", déplore l’expert dans son article. 

À la suite de ses recherches, il estime que "les recommandations doivent être modifiées afin que les femmes soient conscientes qu'elles ont ces vulnérabilités qu'elles doivent résoudre de manière proactive, afin qu'elles n'aient pas ces problèmes plus tard dans la vie".

Pour vieillir en bonne santé, il conseille aux femmes d’avoir une alimentation riche en caroténoïdes (bêta-carotène, lutéine, zéaxanthine et lycopène), soit des fruits et légumes très colorés. E-santé vous dévoile en images ceux ayant des taux importants en carotène.

Les carottes

1/8
Maladie dégénérative : ces aliments colorés protégeraient les femmes

La carotte est l'un des aliments contenant le plus de caroténoïdes.

Les caroténoïdes sont des pigments végétaux qui confèrent leur couleur orangée, jaune, rouge ou verte aux fruits et légumes. Ils aident à lutter contre les radicaux libres ou encore à prévenir la perte visuelle et cognitive.

Les poivrons

2/8
Maladie dégénérative : ces aliments colorés protégeraient les femmes

Les poivrons rouges sont de bonnes sources de lycopène.

La tomate

3/8
Maladie dégénérative : ces aliments colorés protégeraient les femmes

La tomate a une teneur en lycopène situé entre 3 et 8 mg/100 g.

La pastèque

4/8
Maladie dégénérative : ces aliments colorés protégeraient les femmes

La pastèque contient la même quantité de lycopène que la tomate.

Le chou frisé

5/8
Maladie dégénérative : ces aliments colorés protégeraient les femmes

Le chou frisé contient 18,4 mg/100 g de lutéine.

Les oranges

6/8
Maladie dégénérative : ces aliments colorés protégeraient les femmes

Les oranges sont aussi riches en caroténoïdes.

Les épinards

7/8
Maladie dégénérative : ces aliments colorés protégeraient les femmes

Les épinards sont riches en lutéine (11 mg/100 g) et en bêta-carotène (4 010 µg/100 g).

Les patates douces

8/8
Maladie dégénérative : ces aliments colorés protégeraient les femmes

Les patates douces avec leur jolie couleur orange regorgent de caroténoïdes.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/1028415X.2022.2084125
https://medicalxpress.com/news/2022-07-bright-colored-fruits-vegetables-women-health.html