Mal à la tête : 4 cas qui doivent alerter
Publié le 02 Août 2000 à 2h00 par Dr Philippe Presles | Mis à jour le 05 Juillet 2019 à 2h00 par Sophie Girardot, journaliste santé

Maux de tête évoluant "par crises" : consultez en urgence

Mal à la tête : 4 cas qui doivent alerter© Adobe Stock

Il faut impérativement consulter votre médecin traitant car le diagnostic le plus probable est celui d'une migraine, la crise durant de quelques heures à 48 heures. Des facteurs déclenchants sont alors à rechercher comme l'anxiété, les émotions, le surmenage, les contrariétés, voire les joies. Des facteurs alimentaires peuvent également être retrouvés comme le chocolat, l'alcool, les produits laitiers et certains produits exotiques (le classique syndrome du restaurant chinois !).

Et surtout, ne souffrez pas pour rien ! Il existe aujourd'hui des traitements très efficaces.

Trois autres diagnostics pourront être recherchés, si dans votre cas il ne s'agit pas de crise de migraine typique :

  • Les sinusites chroniques.
  • Les troubles oculaires (souvent des lunettes mal adaptées, une cervicarthrose).
  • D'autres diagnostics, bien plus rares, peuvent être évoqués (algie vasculaire de la face, névralgie du trijumeau, hémicrânies paroxystiques chroniques), mais leur signes cliniques sont souvent caractéristiques.
Source : FMC Hebdo N°79 - 13 juin 2000
La rédaction vous recommande sur Amazon :