Mal à la tête : 4 cas qui doivent alerter
Publié le 02 Août 2000 par Dr Philippe Presles | Mis à jour le 05 Juillet 2019 par Sophie Girardot, journaliste santé

Maux de tête qui font "de plus en plus mal" : consultez

Mal à la tête : 4 cas qui doivent alerter© Istock

Ils constituent aussi une forme d'urgence neurologique. Les douleurs sont relativement récentes et s'aggravent en faisant de plus en plus mal. La crainte qu'un processus soit en train de se développer dans la tête nécessite une hospitalisation sans attendre.

Les diagnostics pouvant alors être évoqués sont soit infectieux (méningite, encéphalite, abcès), inflammatoires (phlébite, maladie de Horton) ou tumoraux (cancers, autres tumeurs).

Maux de tête permanents qui font mal "tout le temps" : attention !

Si les deux premiers cas de figure sont rares et ne représentent heureusement que moins de 10% des cas rencontrés, cette troisième possibilité est très fréquente (pratiquement 80% des cas). Le diagnostic est très simple, car à l'évidence le tableau est très différent de ceux précédemment décrits. Il s'agit de douleurs permanentes, en place du matin au soir et du soir au matin.

Dans quelques cas, un traumatisme crânien est retrouvé et l'on parle alors de "céphalée du syndrome post-traumatisme crânien".

Il faut savoir que dans le cas de ces douleurs chroniques quotidiennes, tout examen complémentaire est inutile car on ne trouve jamais rien. Il faut en revanche s'attacher à rechercher toute solution pouvant vous soulager, la "solution efficace étant la bonne".

Source : FMC Hebdo N°79 - 13 juin 2000
La rédaction vous recommande sur Amazon :