Macrobiotique
Le terme de macrobiotique vient du grec "macro" (grand) et "bio" qui signifie vie. Le but de l'alimentation macrobiotique est de favoriser la longévité.
Sommaire

Les principes de la macrobiotique

Ce mode d'alimentation macrobiotique est dérivé du bouddhisme zen et basé sur le principe du yin et du yang, le yin correspondant à un pôle positif, le yang à un pôle négatif. On distingue, selon leur couleur et leur saveur : les aliments à caractères femelle, végétal, froid, sucré et épicé qui sont yin et ceux à caractères mâle, animal, chaud, salé, acide et amer qui sont yang. Ils doivent être obligatoirement consommés dans un certain ordre qui va du plus yang au plus yin. Sept régimes existent dans la macrobiotique, adaptés par l'initiateur selon chaque individu, plus ou moins yin ou yang. La plupart des aliments animaux sont peu à peu exclus de la macrobiotique car ils sont trop yang. Seul, le poisson peut être toléré au début. La progression dans les différentes étapes de l'alimentation macrobiotique mène au régime 7, uniquement constitué de céréales. Chaque bouchée doit toujours être longuement mâchée. Les cuissons doivent aussi respecter le yin et le yang. On doit manger seulement assis, tranquillement et que si on a vraiment faim. Une soupe miso est obligatoire à chaque repas. L'alimentation macrobiotique est d'une telle complexité (ainsi, les fruits tropicaux sont très yang tandis que les fruits de saison et régionaux sont yin, la carotte est plus yin que la viande mais plus yang que le céleri…) qu'il est quasiment impossible de la mettre en pratique sans un bon manuel ou un initiateur.

Avantages de la macrobiotique

Les céréales étant très présentes, l'alimentation macrobiotique est riche en fibres, qui sont bénéfiques et apportent le rassasiement. De même que le fait de mâcher longuement chaque bouchée. Les promoteurs de la macrobiotique revendiquent la perte de poids. Effectivement, en mangeant lentement, et en écoutant ses sensations de faim, on arrive à perdre des kilos. La macrobiotique exclut les aliments raffinés et industriels, ceux contenant des additifs, privilégie ceux de culture biologique : tout cela ne peut qu'être bon pour la santé !Dans tous les régimes précédents l'ultime, le 7, les légumes sont très présents : l'alimentation macrobiotique est donc riche en antioxydants, et forcément bénéfique. Quelques études ont montré qu'elle contribuait à faire baisser un cholestérol trop élevé. Et, bien qu'aucune n'existe dans ce sens, il est logique de penser qu'elle peut protéger de certains cancers.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :