Traitements hormonaux : font-ils grossir ?
Sommaire

Les traitements hormonaux pour la thyroïde : attention pendant le dosage 

Les traitements hormonaux pour la thyroïde : attention pendant le dosage© Istock

L’hypothyroïdie, insuffisance de la fonction de la thyroïde, touche environ 3 millions de Français. Elle se soigne avec un traitement hormonal à base de Lévothyroxine. La docteure prévient “Parfois, les gens pensent que le traitement va leur faire prendre du poids. Mais en réalité, c’est le manque d’hormone thyroïdienne qui fait prendre du poids, et non pas le médicament. 

“L’apparition des kilos supplémentaires provient des difficultés que l’on rencontre parfois pour doser le traitement. Trouver le bon équilibre hormonal est dans certains cas un peu délicat. C’est pendant cette période d’adaptation de la dose que l’on peut prendre du poids. Ce n’est pas le traitement le responsable, c’est souvent le dysfonctionnement de la glande thyroïde”.

L’hyperthyroïdie : quand les kilos s’installent

L’hyperthyroïdie - fonctionnement trop important de la thyroïde, se soigne avec des médicaments ou bien nécessite d’enlever la thyroïde. Au décours de la maladie, on peut observer une prise de poids. Mais les médicaments ne sont pas les responsables de la silhouette plus généreuse.

“Lorsque la thyroïde fonctionne trop - comme c’est le cas avec l'hyperthyroïdie - on a tendance à maigrir et à manger beaucoup. Si on a pris l’habitude de s’alimenter plus pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois de plus manger, il y a une période de flottement au début du traitement où l’on prend du poids, car on n’a plus les bons gestes alimentaires”.

Que faire ?

Pour éviter de prendre du poids, il faut alors bien veiller à suivre un régime équilibré avec des portions adaptées à ses besoins énergétiques pendant les phases de dosage du traitement. Et bien sûr on bouge !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Merci au Docteur Emmanuelle Lecornet-Sokol, médedin endocrinologue-diabétologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.
Elle est aussi co-autrice du livre "Et si c'était hormonal ?" aux éditions Hachette Pratique.