Alzheimer : l'agitation, une question de douleur ?

Une étude norvégienne nous montre que l'agitation, problème fréquent des patients Alzheimer, est diminuée par un traitement adéquat contre la douleur.

PUB

L'agitation des patients Alzheimer

L'agitation est un symptôme fréquent de lamaladie d'Alzheimer.

Quand il est agité, le patient a une activité inappropriée, soit parce qu'elle est reproduite trop fréquemment ou parce qu'elle survient dans un contexte qui n'est pas le bon. Il y a de nombreux exemples : besoin de bouger, de marcher, de partir ; vocabulaire inapproprié, menaces, confusion, etc.

PUB
PUB

A l'heure actuelle, les neuroleptiques sont utilisés pour diminuer l'agitation des patients Alzheimer, mais ces médicaments ont des effets secondaires et des risques. Et leur efficacité est limitée !

L'agitation liée à la douleur

Une équipe norvégienne (1) a cherché à vérifier si la douleur n'était pas souvent en cause dans l'agitation. En effet, de nombreux patients Alzheimer souffrent en plus de maladies potentiellement douloureuses. Et si l'on connaît de nombreux déclencheurs de l'agitation (environnement trop bruyant, stress, changement dans la routine habituelle), on ne les connaît pas tous.

Pour vérifier cette hypothèse, les chercheurs ont sélectionné des malades dans 60 maisons de repos et de soins. Dans certaines, les malades ont été suivis pour la douleur selon les recommandations de la Société américaine de gériatrie ; dans les autres, les malades Alzheimer sont restés à leur prise en charge habituelle, qui est moins attentive à la douleur.

Publié le 29 Juillet 2011 | Mis à jour le 22 Avril 2016
Auteur(s) : Marion Garteiser, journaliste santé
Source : (1) Husebo, B.
Voir + de sources
C. et al., BMJ 2011;343:d4065 doi: 10.1136/bmj.d4065 ;
(2) http://www.alz.org/living_with_alzheimers_agitation.asp.