Traitements hormonaux : font-ils grossir ?

Le traitement hormonal de la ménopause (THM) : halte aux idées reçues

 Le traitement hormonal de la ménopause (THM) : halte aux idées reçues© Istock

De nombreuses femmes voient leur silhouette s’arrondir avec la ménopause. Toutefois, le responsable n’est pas le traitement hormonal de la ménopause (THM). L'endocrinologue explique "En fait, la ménopause en elle-même est un moment où les femmes prennent du poids. Les kilos apparaissent, car la chute hormonale de la ménopause entraîne une chute de la masse musculaire". Elle poursuit "or c’est la masse musculaire qui nous fait dépenser de l’énergie au quotidien. Ainsi, si vous perdez de la masse musculaire, vous allez dépenser moins d’énergie. Par conséquent en mangeant pareil, vous prenez du poids". 

Les astuces pour éviter la prise de poids pendant la ménopause

Pour éviter la prise de poids à cette période de la vie :

  • il faut maintenir une activité physique, même si les douleurs articulaires ou la fatigue ont tendance à vous freiner ; au contraire, la pratique va permettre d’améliorer ces douleurs et d’être plus en forme.
  • il faut réduire un peu les calories absorbées, soit en diminuant les aliments riches (pizza, burger, chips, pâtisserie…), soit en réduisant les quantités mangées (par exemple prendre un steak de 120 g au lieu de 150 g).

L’experte conseille aussi “Si on a l’impression d’avoir trop faim, il faut augmenter les quantités de légumes verts pour compenser (épinard, haricot, brocoli…). Ils ont une plus faible densité calorique et ils sont plus riches en fibre”.

La qualité du sommeil peut aussi être altérée pendant la ménopause, ce qui favorise l’apparition des kilos. 

Pour tomber dans les bras de Morphée plus facilement, il est recommandé de mettre en place une routine le soir : se coucher et se lever à la même heure, éviter les écrans l’heure précédant le coucher, bannir les excitants en fin de journée et les repas lourds au dîner. 

Les bouffées de chaleur peuvent être à l’origine du mauvais sommeil. Le THM permet justement de lutter contre ce signe de la ménopause. 

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Merci au Docteur Emmanuelle Lecornet-Sokol, médedin endocrinologue-diabétologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.
Elle est aussi co-autrice du livre "Et si c'était hormonal ?" aux éditions Hachette Pratique.