Les bienfaits de la mélatonine

La mélatonine, également appelée hormone du sommeil, favorise naturellement l’endormissement. Quels sont ses bienfaits et comment fonctionne-t-elle sur l’organisme ? Voici tout ce que vous devez savoir pour retrouver un sommeil réparateur !
© Adobe Stock
Sommaire

Sécrétée pendant la nuit par un petite glande située dans notre cerveau, la glande pinéale (ou épiphyse), la mélatonine est une hormone qui a de nombreux effets sur l’organisme. Sa fonction principale est d’aider à réguler notre cycle circadien, c’est-à-dire notre cycle veille sommeil. Comment fonctionne la mélatonine sur notre corps et quels sont ses bienfaits ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cette fameuse hormone du sommeil !

Comment fonctionne la mélatonine sur l’organisme ?

La mélatonine est naturellement sécrétée pas l’organisme pendant la nuit. Elle possède la particularité de n’être active que la nuit, avec un pic de sécrétion entre 3 heures et 4 heures du matin. Une fois la nuit tombée, la mélatonine se répand dans l’organisme et provoque un besoin de sommeil. De cette façon, elle régule notre cycle veille sommeil, autrement dit notre horloge biologique. Elle participe ainsi au bon fonctionnement de notre corps qui a besoin de repos pour activer des fonctions essentielles comme le renforcement du système immunitaire ou le renouvellement des cellules. Au levé du soleil, la mélatonine est naturellement éliminée de notre organisme jusqu’à la nuit suivante.

Il existe plusieurs facteurs qui peuvent provoquer un dérèglement de notre horloge biologique : le stress, l’âge, l’exposition aux écrans avant le couché, le travail de nuit, etc. Prendre un supplément de mélatonine sous forme d’huile essentielle telle que l’huile de mélatonine et CBD, de gélule ou d’infusion peut ainsi aider à s’endormir et à éviter les réveils au cours de la nuit.

La mélatonine : l’alternative naturelle aux somnifères !

Parce qu’elle favorise naturellement l’endormissement et aide à préparer le corps au sommeil, la mélatonine est un allié indispensable pour tous ceux qui connaissent des troubles du sommeil. Grâce à ses effets bénéfiques sur l’organisme, elle permet de retrouver un cycle de sommeil normal. Elle peut même être utilisée en complément d’autres relaxants naturels comme le CBD et le CBN pour une efficacité renforcée 100% naturelle.

Un endormissement facilité :

La mélatonine permet un endormissement rapide et en douceur. Prendre un supplément de mélatonine sous forme d’huiles essentielles comme l’huile de mélatonine et CBD, de gélule ou d’infusion avant le couché permet de facilité la transition veille sommeil, notamment si l’organisme est encore sollicité. En effet, une exposition aux écrans et aux lumières vives la nuit limite la sécrétion de mélatonine par notre organisme et retarde l’endormissement.

Des réveils nocturnes limités :

Lorsque notre cycle de sommeil est perturbé, il est fréquent de se réveiller plusieurs fois durant la nuit en ayant du mal à se rendormir. La sécrétion continue de mélatonine doit normalement éviter les réveils nocturnes à répétition. En cas d’insuffisance, la prise d’un supplément de mélatonine permet de retrouver un sommeil réparateur. 

Les effets du décalage horaire limités :

Par définition, le décalage horaire provoque un dérèglement de notre horloge biologique. La mélatonine peut alors intervenir comme un régulateur naturel en aidant notre organisme à s’adapter aux nouveaux horaires veille sommeil. Selon les personnes, il faut compter entre quelques jours et quelques semaines pour se remettre d’un décalage horaire. La prise de la mélatonine permet d’accélérer ce retour à la normal. Il est d’ailleurs conseiller de prendre la mélatonine le soir si vous voyagez vers l’Est et le matin si vous voyagez vers l’Ouest.  

Un allié pour les travailleurs de nuits :

Parce que l’obscurité provoque naturellement la sécrétion de mélatonine, les travailleurs de nuits (et tout ceux qui veillent tard) peuvent rencontrer des difficultés à s’endormir le jour venu. La prise d’un supplément de mélatonine sous forme d’huile de mélatonine et CBD, de gélule ou d’infusion va aider l’organisme à se préparer au sommeil dans de bonnes conditions.

Une aide sans accoutumance :

La prise de mélatonine en complément sous différentes formes ne provoque ni dépendance ni accoutumance.

Comment favoriser notre apport en mélatonine ?

Grâce à ces différents bienfaits, la mélatonine aide naturellement l’organisme à lutter contre les effets du manque de sommeil. Un sommeil réparateur permet à l’organisme de renforcer ses défenses immunitaires, d’améliorer la circulation sanguine, de mieux réguler la température corporelle et favorise même la pousse des cheveux ! Il est possible d’aider notre organisme à produire plus de mélatonine naturellement par des moyens simples et efficaces.

Une alimentation adaptée :

En consommant des aliments riches en tryptophane, en magnésium ou en calcium, ou contenant de la sérotonine un peu avant le couché, la sécrétion de mélatonine par la glande pinéale sera naturellement augmentée. Pour cela, vous pouvez utiliser des flocons d’avoine, des noisettes et des amandes, des bananes, de l’ananas, des cerises et de la mangue, des graines (tournesol, lin, etc.). 

Les compléments de mélatonine :

Sous forme d’huiles essentielles, de gélules, de compléments alimentaire, d’infusion, etc., la mélatonine peut facilement être consommée. Pour une efficacité renforcée, il est conseillé d’utiliser une huile mélatonine enrichie en canabidiol. Les effets CBD et le CBN contenus dans cette huile de chanvre permet une relaxation optimale du corps et complètent parfaitement ceux de la mélatonine pour un endormissement rapide.  

Pour une utilisation optimale et sécurisée, il est important de respecter les dosages et les méthodes d’administration. En cas de doutes, il convient d’en parler à un médecin ou un pharmacien.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
Sur le même sujet