Comment retrouver le sommeil avec l'aide des plantes ?

Publié le 01 Octobre 2007 à 2h00 par Rédaction E-sante.fr
Les insomnies touchent 20% des Français. Or le manque de sommeil est systématiquement à l'origine d'une grande fatigue et d'irritabilité. Les plantes peuvent contribuer à améliorer la situation et éviter le recours aux tranquillisants et autres somnifères.
© Adobe Stock
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Les troubles du sommeil

Les insomnies peuvent se manifester de diverses façons : difficultés d'endormissement, multiples réveils nocturnes ou encore insomnies matinales, c'est-à-dire que l'on se réveille bien avant l'heure sans réussir à se rendormir. Mais quelles que soient leurs formes, les insomnies entraînent un manque de sommeil à l'origine d'une fatigue plus ou moins handicapante, de troubles de l'humeur et de l'attention. Les causes de l'insomnie sont nombreuses et souvent multiples : stress, dépression, douleurs, maladies, médicaments, alcool, caféine, dîner copieux…...

Causes de l'insomnie et hygiène de vie

Identifier la ou les causes permet déjà de rectifier le tir. Ensuite le respect de quelques règles d'hygiène de vie peut se révéler très utile : coucher et lever à heure régulière, température basse de la chambre, pas d'activité physique proche du coucher, réserver son lit uniquement pour dormir, relaxation, repas léger le soir, pas d'excitants, etc.

Contre les insomnies, la valériane

Pour les insomnies passagères, ou avant de se lancer dans les somnifères, les plantes peuvent aider à retrouver un bon sommeil. C'est le cas de la valériane. Elle exerce un effet apaisant qui s'explique par le fait qu'elle agit sur les mêmes récepteurs cérébraux que certains tranquillisants comme le Valium®. La valériane tend à raccourcir le temps d'endormissement et à améliorer la qualité du sommeil.

Autres plantes et huiles essentielles

La valériane peut être associée à d'autres plantes sédatives, notamment la passiflore et l'aubépine. Le houblon peut également apaiser en aidant à l'endormissement. Deux huiles essentielles sont intéressantes, la lavande et le jasmin.

A savoir

Dans le commerce, on trouve généralement des associations de plusieurs plantes. Conformez-vous toujours à la notice d'utilisation (dose, heure de prises…). Si vous prenez des médicaments, lisez attentivement les notices, car certains antalgiques contiennent de la caféine, substance excitante, tandis que certains décongestionnants et anti-rhumes renferment en plus des substances qui stimulent le système nerveux. Ces médicaments pris le soir vont compliquer l'endormissement. Si nécessaire, votre médecin peut vous proposer des médicaments alternatifs n'interférant pas avec le sommeil.

Certes, un petit verre d'alcool favorise l'endormissement. Mais l'alcool a également pour effet de désorganiser le sommeil , ce qui multiplie les réveils nocturnes.

Le tabac aussi par l'intermédiaire de la nicotine, laquelle stimule le système nerveux central, favorise les réveils durant la nuit.

Source : " Phytothérapie, la santé par les plantes ", éditions Vidal et Sélection du Reader's Digest.