Fausse-couche : quels sont les risques après 35 ans ?
Sommaire

Quels sont les symptômes d'une fausse-couche après 35 ans ?

sad and desperate girl feeling alone after relationship breakup© Istock

Les symptômes des fausses-couches classique sont assez connus. Les femmes enceintes sur le point de perdre leur bébé peuvent voir apparaître :

  • Des saignements vaginaux,
  • des pertes brunes ou rouges, de type fluide ou composées de caillots,
  • des douleurs dans le bas du dos,
  • des crampes dans le ventre.

Les femmes qui présentent ces symptômes doivent rapidement consulter. Néanmoins, pas de panique tous les saignements ne sont pas forcement des fausses-couches. Une échographie permet généralement de confirmer ou non l'arrêt de la grossesse.

Plus difficile, certaines fausses-couches sont silencieuses. "C'est-à-dire que la femme ne ressent pas de symptômes particuliers. Elle découvre alors l'arrêt de la grossesse lors de sa première consultation. Il peut s'agir d'un œuf clair – c'est à dire qu'il n'y avait pas d'embryon à l'intérieur – ou alors il y a bien un embryon mais son cœur ne bat plus. Ces annonces sont brutales", explique le Dr Marie-Claude Benattar.

Généralement, la fausse-couche ne nécessite pas d'intervention. L'évacuation se fait naturellement. "Parfois malheureusement pour certaines femmes les choses sont plus compliquées. Nous sommes obligés d'agir soit de manière médicamenteuse, soit par aspiration. Et là c'est souvent vécu comme une double peine".

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Enceinte à 40 ans, Dr Marie-Claude Benattar, gynécologue médical et obstétrique.
La rédaction vous recommande sur Amazon :