Diabète : les taux à ne pas dépasser

En France, le taux de diabète élevé concerne plus de trois millions de personnes. Excès de sucre, obésité, sédentarité sont des facteurs favorisant le diabète. Il est important de veiller à ne pas dépasser le taux de glycémie normal.
© Istock

 

Qu’est-ce qu’un taux de glycémie normal ?

La glycémie, qui n’est autre que le taux de sucre dans le sang, est la mesure de référence qui permet de diagnostiquer un diabète. Le taux de glycémie relevé à jeun est considéré comme normal s’il est compris entre 0,70 et 1g/l, quel que soit l’âge du patient.

La glycémie augmente deux heures après la prise d’un aliment, et reste normale si elle n’excède pas :

  • 1,4 g/l chez les personnes de moins de 50 ans ;
  • 1,6 g/l chez les personnes de plus de 70 ans.

Chez les femmes enceintes, le taux de sucre dans le sang est considéré comme normal s’il ne dépasse pas 0,9g/l à jeun et 1,2g/l après la prise d’un repas.

Si deux analyses de sang réalisées à jeun révèlent un taux de glycémie supérieur à 1,26g/l, on considère que la mesure doit alerter. Une consultation s’impose.

Diabète de type 1 et diabète de type 2: traitements

Le diabète de type 1, ou diabète insulinodépendant, nécessite des injections d’insuline, une hormone qui permet de réguler le taux de glycémie. En temps normal, ce taux est régulé grâce à l’insuline que produit le pancréas. Pour réguler leur taux de diabète, les personnes qui présentent un diabète de type 2, ou diabète non insulinodépendant, doivent prendre des médicaments tels que biguanides, glinides et sulfamides.

 

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.