IMC ou IMG : la différence

© Istock
Calculer son IMC est un réflexe courant avant de débuter un régime minceur. Mais saviez-vous que le calcul de l’IMG est aussi très utile pour affiner les résultats de l’IMC ?
Publicité

Calculer son IMC permet d’évaluer sa corpulence

Pour calculer son IMC (indice de masse corporelle), il faut utiliser la formule suivante :

IMC = poids (en kg) / [taille (en m) x taille (en m)]. Le résultat permet d’estimer votre corpulence. Un IMC normal est compris entre 18,5 et 25 : il indique généralement que vous avez atteint votre poids de forme. En dessous de 18,5 on parle de maigreur puis de dénutrition en dessous de 16,5. Au-dessus de 25, l’IMC reflète un surpoids puis l’obésité au-dessus de 30… Cependant, la méthode de calcul de l’IMC n’est pas assez précise. Elle ne permet pas d’estimer à elle seule les éventuels risques santé liés à votre poids. C’est pourquoi d’autres indicateurs sont utilisés pour affiner les résultats, comme l’IMG.

Publicité
Publicité

Que détermine le calcul de l’IMG ?

Le calcul de l’IMG (indice de masse grasse) permet d’évaluer la proportion de masse graisseuse et de masse maigre (ex. : os, muscles, peau) chez l’homme et la femme adulte. Il s’agit d’un indicateur important, car c’est surtout l’excès de masses graisseuses qui augmente les risques de problèmes de santé. Il est calculé grâce à la formule suivante :

IMG = (1,2 * IMC) + [0,23 * âge (en années)] - (10,83 * S) - 5,4

Le S correspond à la valeur attribuée pour chaque sexe (0 chez la femme, 1 pour l’homme).

Chez la femme, un IMG compris entre 25 et 30 % est considéré comme normal. En dessous de 25 %, la masse graisseuse est considérée comme trop faible. Au-dessus de 30 %, elle est trop élevée.

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 22 Juin 2018 : 16h01
La rédaction vous recommande sur Amazon :