Hémorroïdes : peut-on blâmer les aliments ?

© Adobe Stock

De quels facteurs dépend la survenue d’hémorroïdes ? L’alimentation joue-t-elle un rôle sur les crises hémorroïdaires ? E-santé démêle le vrai du faux, avec les explications du docteur Philippe Godeberge, gastro-entérologue.

Publicité

La faute aux épices et à l’ail ? Peut-on vraiment blâmer les aliments pour la survenue de crises hémorroïdaires ? Avant toute chose, il est important de comprendre ce qu’est une crise d’hémorroïdes. "Les hémorroïdes sont desstructures vasculaires anales normales, toujours présentes chez les hommes et les femmes. Elles participent à la fermeture du canal anal. Ce sont les états pathologiques de ces structures qui déclenchent des symptômes ; principalement un saignement pour les hémorroïdes internes et une "boule" douloureuse en cas d'hémorroïdes externes. Quand les symptômes apparaissent brutalement on parle de crise hémorroïdaire" précise le docteur Philippe Godeberge, gastro-entérologue.

Publicité
Publicité

Diarrhée, constipation, accouchement…

Plusieurs facteurs favorisent la survenue des crises, notamment "tout ce qui entraîne une pression au niveau de la région anale : diarrhée, constipation, grossesse, accouchement ou encore effort pour aller à la selle" énumère le médecin.

Dans d’autres cas, "même sans facteur favorisant, on peut constater la survenue de symptômes en cas de dégradation des tissus de soutien de ces structures anatomiques, liée à des facteurs génétiques et à l’âge" souligne le docteur Godeberge.

 
Publié par Laurène Levy, journaliste santé et validé par Dr Philippe Godeberge , Gastro-entérologue et hépatologue le Mercredi 29 Août 2018 : 15h56
Source : Merci au docteur Philippe Godeberge, gastro-entérologue, auteur avec Caroline Balma-Chaminadour du livre Qu’est-ce que tu as dans le ventre ? aux éditions Hachette 2017.
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :