La diarrhée : quelles précautions alimentaires pour l’éviter ?

© Istock

A l’approche de l’hiver et des repas festifs de fin d’année, il est plus que jamais  temps d’adopter les bons gestes pour éviter ladiarrhée. En effet, il existe quelques précautions de base pour éloigner la gastro-entérite, préserver l’intestin, tant au niveau alimentaire qu’hygiénique. Rappel des règles limitant la propagation des virus, conseils de cuisson des denrées à risque, vigilance sur le stockage et le choix de nos aliments : le Pr Laurent Beaugerie, chef du service de Gastro-entérologie et Nutrition à l’hôpital Saint-Antoine (Paris), répond à nos questions. 

PUB

La diarrhée, gastro-entérite, intoxication alimentaire, indigestion… Comment s’y retrouver ?

  • La diarrhée est un des symptômes de plusieurs pathologies, la plus fréquente étant la gastro-entérite. Si un individu présente des selles de consistance liquide ou molle plus de trois fois dans la même journée, on peut dire qu’il est atteint de diarrhée aigue.
  • La gastro-entérite est une inflammation de l’estomac (gastro) et de l’intestin (entérite), qui provoque entre autre des crampes abdominales, des nausées, des vomissements et de la diarrhée. Elle peut être causée par un virusqui circule principalement en automne et en hiver, ou par une bactérie contenue dans l’alimentation : il s’agit alors d’une intoxication alimentaire.
  • L’intoxication alimentaire est donc due à une bactérie dans l’alimentation. Le Professeur Laurent Beaugerie, chef du service de Gastroentérologie et Nutrition à l’hôpital Saint-Antoine, précise « qu’on parle aussi d’ intoxination alimentaire, puisque les diarrhées liées aux aliments contaminés sont causées par des toxines produites par des bactéries, mais aussi par des planctons contenues dans les huitres ou les moules par exemple. » On estime qu’environ un cas de gastro-entérite sur cinq est causé par une intoxication alimentaire.
  • L’indigestion, quant à elle, se produit après un repas exceptionnellement copieux, gras et/ou arrosé d’alcool. L’estomac a alors beaucoup de mal à se vider, et cela crée dans la demi-journée qui suit des ballonnements, des vomissements et/ou une diarrhée.

La diarrhée d’origine alimentaire : soigner le stockage des denrées et la préparation des repas

Pr Beaugerie : « La première règle de bon sens pour limiter le risque de contamination des aliments est de se laver soigneusement les mains avant de faire la cuisine et de se mettre à table. »

  • Attention aux enfants qui mangent avec les doigts : on les y autorise à condition qu’ils se soient lavés les mains correctement, si besoin sous le contrôle ou avec l’aide d’un adulte.
  • Lors de la préparation des repas, il est indispensable de nettoyer tout de suite après un couteau ayant servi à couper de la viande ou du poisson crus avant de le réutiliser pour autre chose. Il en est de même pour les planches à découper.
  • Quand on mange un fruit avec la peau, il ne faut pas seulement le passer sous l’eau, mais bien le frotter avec les mains (préalablement lavées !).
  • Stockage des aliments :

Pr Beaugerie : « Concernant le stockage des aliments au frais, il faut s’assurer que son réfrigérateur est bien à 4 degrés maximum. Le mieux est de placer un thermomètre en permanence sur les étagères hautes du frigo, qui donnera la température la plus chaude. Ensuite, il faut vider et laver régulièrement son réfrigérateur, avec de l’eau et du savon. »

Publié par Magalie Le Bihan, pharmacien le Mercredi 25 Novembre 2015 : 11h48
Mis à jour le Mardi 01 Décembre 2015 : 10h44
Source : D’après un entretien avec le Professeur Laurent Beaugerie, chef du service de Gastro-entérologie et Nutrition à l’hôpital Saint-Antoine (Paris). 
La rédaction vous recommande sur Amazon :