Faut-il prendre des comprimés d’iode ?

Les Français n’étant pas exposés aux radiations nucléaires émises par la catastrophe nucléaire de Fukushima, il leur est déconseillé de prendre des comprimés d’iode et faire des stocks personnels.Cette supplémentation est à la fois inutile et dangereuse.

PUB

Si le passage du nuage radioactif provenant du Japon est prévu la semaine prochaine, il ne sera pas dangereux pour la santé des Français. Ses effets devraient être quasiment nuls en raison du phénomène de dispersion des particules, qui augmente avec la distance parcourue.

Les Français n’ont donc pas besoin de prendre des pastilles d’iode. Ceux-ci sont destinés à saturer la glande thyroïde, laquelle utilise cet élément pour fabriquer les hormones thyroïdiennes. En cas d’exposition nucléaire, la thyroïde est la première à fixer l’iode radioactif, d’où un risque particulièrement accru de cancer de la thyroïde lors des catastrophes nucléaires. C’est donc pour protéger la glande thyroïde qu’il est prévu de distribuer à la population exposée des pastilles d’iode. En France, les stocks viennent d’être inventoriés et ils sont suffisants. Inutile donc de faire ses propres stocks en allant acheter de l’iode en pharmacie. En cas de besoin, les préfets ont prévu un programme de distribution.

PUB
PUB

Quand à la question de prendre préventivement de l’iode, c’est déconseillé. En l’absence de carence, l’iode peut provoquer des diarrhées, des vomissements, de l’urticaire et d’autres réactions indésirables. Chez les personnes ayant des troubles thyroïdiens, un supplément iodé peut provoquer des troubles cardiaques, etc.

Il n’est donc pas question de prendre de l’iode sans une bonne raison !

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 18 Mars 2011 : 11h38
Mis à jour le Mardi 22 Mars 2011 : 12h03
Source : RTL.fr, 18 mars 2011.  

PUB
PUB

Contenus sponsorisés