Fatigue et perte de libido ? Et si c'était un syndrome d'apnées du sommeil ?
Sommaire

La fréquence du syndrome d'apnées du sommeil augmente avec l'âge

Cette maladie est très fréquente mais très peu de personnes sont diagnostiquées et donc traitées. On estime que neuf malades sur dix ignorent en être atteints. La fréquence globale des apnées du sommeil augmente avec l'âge, notamment à partir de 40 ans et encore plus particulièrement chez les personnes en surpoids. Avant 60 ans, les hommes sont deux fois plus touchés que les femmes mais après, la fréquence devient identique pour les deux sexes.

Apnées du sommeil et conséquences sur la vie sexuelle

On parle beaucoup des conséquences des apnées du sommeil chez les hommes, en démontrant que ce syndrome favorise les troubles érectiles. Très peu d'études ont porté sur les femmes. Or les conséquences sur leur vie sexuelle sont tout aussi réelles.

Moins de désir chez les femmes apnéiques

Les femmes apnéiques souffrent d'une baisse du désir, des sensations, de lubrification et d'orgasme. Près de 93% d'entre elles n'en auraient pas conscience et subissent cet impact négatif sur leur vie de couple.

Plus de risques cardiovasculaires

Les femmes, tout comme les hommes, doivent donc connaître et reconnaître ce syndrome d'apnées du sommeil et ses répercussions. En parler à son médecin permettra de diagnostiquer cette affection, de la traiter et d'améliorer ainsi la vie quotidienne, dont la vie sexuelle. En cas d'apnées du sommeil, il convient aussi d'être davantage attentif à sa santé et aux dépistages car cette maladie augmente notamment les risques cardiovasculaires et de diabète.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Köseoolu, N. Journal of Sexual Medicine, 14 août 2006, XXI Congrès du Sommeil, du 16 au 18 novembre 2006 ; Communiqué de presse ResMed, 17 novembre 2006.