Maladie de La Peyronie : un pénis déformé à l’érection

© Istock

La maladie de La Peyronie se traduit par une déformation du pénis en érection, le plus souvent sans conséquence, mais pouvant parfois aussi rendre l’érection douloureuse, voire compromettre la fonction sexuelle.

Quelques explications sur cette maladie de La Peyronie qui touche 1% des hommes et qui survient généralement après 40 ans. 

Publicité

La Peyronie, une maladie de cause inconnue

Si lors de l’érection une petite courbure naturelle est fréquente, la maladie de La Peyronie peut provoquer une déformation grave (la verge se coude).

Cette maladie est due à une inflammation qui siège dans le pénis, et dont la cause reste inconnue.

Cette inflammation entraine la formation de tissu fibreux. Or, cet épaississement fibreux provoque une courbure du pénis lors de l’érection pouvant rendre la pénétration difficile, voire impossible.

Publicité
Publicité

Lorsque la plaque fibreuse siège au niveau des corps caverneux, l’érection peut devenir très douloureuse, voire impossible.

Ainsi, une forme sévère de maladie de La Peyronie peut entraîner une dysfonctionérectile.

Cela dit, la maladie de La Peyronie peut aussi être plus légère et n’entraîner aucune gêne particulière.

Maladie de La Peyronie : des conséquences psychologiques importantes

La maladie de La Peyronies’accompagne aussi parfois d’uneperte de longueur en érection à cause de la zone fibreuse qui ne peut pas d’allonger.

Même si cette maladie ne compromet pas toujours la rigidité de l’érection, elle s’accompagne souvent de conséquences psychologiques parfois très importantes, selon le degré de la courbure de la verge et de la dysfonction érectile : dépression, séparation, absence de rapports sexuels normaux, positions sexuelles limitées, etc.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 18 Mars 2013 : 10h53
Mis à jour le Lundi 18 Mars 2013 : 14h09
Source : Manuel Merck, Éditions Larousse.