Les espaces verts : avantages et inconvénients pour les enfants

© Istock

Selon une étude espagnole, vivre en ville à proximité d’un espace vert diminue le risque de surpoids et d’obésité chez les enfants.

Publicité

Moins de surpoids et moins de télé avec de la verdure à proximité

Alors que l’obésité poursuit sa forte progression, toutes les pistes doivent être considérées pour inverser cette tendance. Dans ce domaine, la présence d’espaces verts pourrait jouer un rôle important. En effet, selon cette étude espagnole menée auprès de 3.178 enfants âgés de 9 à 12 ans vivant dans une ville de 200.000 habitants située à une vingtaine de kilomètres de Barcelone, vivre à proximité d’un espace vert exerce un impact sur la santé des enfants.

Publicité
Publicité

Les chercheurs constatent que la présence de verdure à côté du lieu de vie diminue la prévalence du surpoids et de l’obésité chez les enfants. Parallèlement, on observe une diminution du temps passé devant un écran.

Plus d’asthme à proximité des parcs

Cette étude a aussi le mérite d’avoir distingué le type de verdure : forêt ou parc urbain. Si la présence d’un parc ou d’une forêt diminue de façon équivalente le risque d’obésité, en revanche, vivre à proximité d’un parc élève le risque de développer un asthme chez les enfants, ce qui n’est pas le cas lorsqu’il s’agit d’une forêt. Cette constatation s’explique par la présence d’essences végétales et donc d’allergènes différents selon le type de verdure.

En pratique, on retiendra que disposer de plus d’espaces naturels incite à bouger davantage, ce qui diminue la prévalence du surpoids chez les enfants. Il est cependant nécessaire de tenir compte de l’évolution des autres facteurs de risque afin de mieux les gérer, par exemple en modifiant la composition végétale des parcs pour diminuer les risques d’asthme et d’allergie…

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 18 Décembre 2014 : 10h54
Mis à jour le Jeudi 18 Décembre 2014 : 15h07
Source : Dadvand P. et al., Environ. Health Perspect., 2014 ; 122 : 1329-1335, DOI:10.1289/ehp.1308038.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés