L'eau du robinet observée à la loupe

Pour l'eau en bouteille, eau minérale ou de source, c'est facile, c'est écrit sur l'étiquette. Mais qu'en est-il de l'eau du robinet ? Calcium, sodium, fluor, chlore, nitrates, pesticides...
Publicité

Dans l'eau du robinet : des microorganismes

L'eau du robinet contient des microorganismes. Leur taux est régulièrement mesuré à partir de prélèvements, dont le nombre varie de 1 à 150 par an. La fréquence du contrôle réglementaire sur le réseau de distribution dépend en fait de la population desservie.

Dans l'eau du robinet : des minéraux

Des composés minéraux sont présents dans l'eau du robinet et contribuent à nos apports journaliers : calcium, magnésium, sodium, potassium, chlorure, sulfate, bicarbonate, fluor.

A titre d'exemple, en Ile-de-France, l'eau de distribution en 2009 contenait entre 25 et 126 mg/l de calcium, entre 3,3 et 24,5 mg/l de magnésium et entre 0,10 et 0,54 mg/l de fluor. A noter que le fluor est un élément indispensable, notamment pour une bonne dentition. Il est nécessaire de tenir compte de la teneur de l'eau en fluor afin de décider ou de contre-indiquer une complémentation.

Publicité
Publicité

Eau dure ou eau douce ?

La dureté de l'eau dépend de la quantité totale de sels de calcium et de magnésium dissous dans l'eau. Cette caractéristique varie selon les régions et aussi naturellement au cours de l'année. La dureté de l'eau s'exprime en degrés français : 1°F = 10 mg/l de carbonate de calcium. À titre d'exemple, en 2009, la dureté des eaux en Ile-de-France variait de 9 à 36,5.

- Une eau très dure, soit supérieure à 30°F, peut être à l'origine de dépôts : traces blanches sur la vaisselle ou la baignoire, diminution de la pression au robinet...

- Une eau très douce, inférieure à 10°F, peut entraîner des phénomènes de corrosion des canalisations.

Quid du chlore

Le chlore est ajouté volontairement dans l'eau car ce minéral agit comme un désinfectant et prévient donc le développement des bactéries. La dose utilisée est un compromis entre la bonne protection bactériologique et un goût chloré peu prononcé. Si vous êtes gêné par cette odeur de chlore, entreposez l'eau en carafe une heure au réfrigérateur (l'odeur disparaît au froid).

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 31 Mai 2010 : 02h00
Source : Syndicat des eaux d'Ile-de-France, www.sedif.com.