E. coli et Staphylocoque : ce que contient vraiment votre maquillage

La majorité du maquillage utilisé - comme le mascara, le gloss ou le fond de teint - contient des “super bactéries” pouvant menacer la santé de ceux et celles qui en portent, selon une étude de l’université d’Aston.
© Istock

Votre trousse à maquillage ne contient pas uniquement des mascaras, gloss et éponges pour le teint. Elle transporte aussi des bactéries dangereuses pour la santé comme l’escherichia coli et le staphylocoque

Maquillage : attention aux bactéries !

Le maquillage utilisé tous les jours est contaminé avec l’escherichia coli et autres germes en raison des mauvaises pratiques des consommatrices. Le docteur Amreen Bashir et le professeur Peter Lambert de l’université d’Aston (Royaume-Uni) indiquent qu'ils prolifèrent le plus souvent sur les ustensiles non nettoyés ou dans les produits ouverts dont la date d’utilisation est dépassée

Ces bactéries qui peuvent causer des maladies allant des réactions cutanées à une infection, ont été détectées dans neuf produits sur dix. Elles peuvent infecter la personne si le maquillage est utilisé près des yeux, de la bouche ou d'une coupure. Le risque de contracter une pathologie est encore plus important pour les personnes fragiles et immunodéprimées. 


Top des produits de maquillage contenant le plus de bactéries

Les chercheurs de l’université britannique ont étudié près de 500 références présentes dans nos trousses de toilette. Le prix peu glorieux du "produit de maquillage ayant le taux le plus élevé de bactéries" revient aux beauty blenders, les éponges qui permettent d’appliquer le fond de teint sur la peau. Ils ont découvert que 93% de ces applicateurs n’avaient jamais été nettoyés bien que 64% d’entre eux soient déjà tombés sur le sol pendant leur utilisation. 

Les eye-liners et les mascaras sont aussi problématiques. Quatre modèles analysés sur 5 montraient des présences de bactéries. Dans le détail, 77% des crayons et 69% des rimmel abritaient des staphylocoques.

Les trois quarts des soins pour les lèvres avaient des traces de germes. 56% des rouges à lèvres et 55% des gloss avaient des staphylocoques. Par ailleurs, des E.coli ont été retrouvées dans 10% de ces produits qui subliment les bouches. 

Les champignons, aussi, apprécient le maquillage

En plus des bactéries, les maquillages déjà ouverts voient aussi se développer des champignons et moisissures. Les chercheurs en ont retrouvé dans 57% des beauty blenders, 37% des rouges à lèvres et 28% des eye-liners. 

Le Dr Bashir qui a participé à cette étude a expliqué “Les mauvaises pratiques d'hygiène des consommateurs en matière de maquillage, en particulier les beauty blenders, sont très préoccupantes si l'on considère que nous avons trouvé des bactéries telles que l’E.coli - qui est liée aux matières fécales - sur les produits que nous avons testés”. Il ajoute “Il faut faire plus pour éduquer les consommateurs et l’industrie du maquillage sur la nécessité de laver régulièrement les éponges et de les sécher soigneusement, ou encore sur les risques d’utilisation du maquillage au-delà de sa date de péremption”.

Comment savoir si son maquillage est périmé ?

Comme les produits alimentaires, les cosmétiques ont une durée de conservation limitée. Elle est précisée sur l’emballage par l’un de ces deux indicateurs :

  • la “date de durabilité minimale” : elle est indiquée par un sablier ou la mention "à utiliser avant". Son inscription sur le flacon n'est pas obligatoire si la durée excède 30 mois. 
  • la “Période Après Ouverture” (PAO) : elle est précisée par le symbole d'un pot ouvert. Un chiffre à l'intérieur précise le nombre de mois limite d'utilisation du produit une fois entamé : 6M pour 6 mois, 8M pour 8 mois…

Généralement la durée de vie d'un mascara ouvert est de 3 mois, de 9 mois à 2 ans pour un fard à paupières, de 6 mois à un an pour un fond de teint ou encore un an pour un gloss et 2 ans pour un rouge à lèvre.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.