Deux femmes hospitalisées pour avoir tenté de stopper leurs règles… avec un aspirateur

Publié le 12 Juin 2019 par Sophie Raffin, journaliste santé
Les règles ne tombent pas toujours au bon moment. Toutefois, il ne faut surtout pas utiliser des "trucs de grand-mère" ou les "bons conseils" d'une youtubeuse pour tenter de les stopper plus tôt. Deux femmes ont été hospitalisées après avoir voulu stopper leurs menstruations... avec un aspirateur.
PUB
© Istock

Ail, persil, œufs vaginaux... au cours des derniers mois, les professionnels de la santé se sont alarmés plusieurs fois de voir les femmes introduire des objets ou aliments dans leur vagin pour soigner leurs tracas quotidiens.

Mais, ces appels à la prudence ne semblent pas entendus par toutes. Deux jeunes femmes de 19 et 23 ans ont été hospitalisées à Seattle pour avoir tenté de stopper leurs règles avec... un aspirateur.

PUB

Elles pensaient qu'en utilisant le tuyau d'aspiration pour récupérer le sang qui s'écoulait, elles mettraient un terme à leurs menstruations plus vite.

Une infirmière travaillant au sein de l’hôpital qui a les traitées, a utilisé son compte Twitter pour mettre en garde contre cette idée saugrenue et dangereuse. La soignante qui écrit sous le pseudo Twinny, explique “mesdames, s'il vous plaît arrêtez d'utiliser votre aspirateur pour mettre un terme à vos règles plus vite. Tout ce que vous gagnerez et d'aspirer plus de sang. Il y a eu deux cas cette semaine et les deux femmes ont dû être hospitalisées”.

Elle a ajouté “vos règles sont un flux constant qui – à toutes fins utiles - peut être toléré par votre corps. Un aspirateur augmente le flux de près de 1000 fois ce que votre corps ne peut tolérer, ce qui peut vous mettre en état de choc”.

PUB
PUB

PUB

Qu’est-ce que les règles ?

Les règles sont un écoulement sanguin provenant de la muqueuse de l'utérus. Tous les mois, elle s'épaissit pour accueillir un ovule fécondé. Lorsqu'il n'y a pas de fécondation, la couche superficielle de la muqueuse se détache de l'utérus et se détériore. Elle est ensuite éliminée du vagin. C'est ce qui correspond alors aux règles.

La durée d’un cycle est en moyenne de 28 jours. Néanmoins, il varie en fonction des femmes. Il peut aller de 21 à 45 jours. Les règles, pour leur part, s'étendent de 3 à 6 jours.

Les menstruations indiquent qu'il n'y a pas eu de fécondation pendant la période d'ovulation. Ce phénomène naturel témoigne également de la bonne santé des femmes en âge de concevoir. En effet, une absence de règles (sans grossesse) ou des cycles irréguliers peuvent traduire un déséquilibre hormonal et des troubles de l'alimentation.

PUB

Comment stopper ses règles sans danger ?

Toutefois, si les menstruations sont un signe de bonne santé. Il faut reconnaître qu'elle ont souvent tendance à arriver au mauvais moment : mariage, vacances, compétition sportive... Si l'aspirateur et autres trucs de grand-mère ne sont pas efficaces, et même dangereux, il est possible de stopper ou retarder ses règles. Une des solutions est d'enchaîner les plaquettes de pilules sans interruption. Néanmoins, il est préférable de parler de sa volonté de prendre la pilule en continu à son médecin avant de se lancer. Il vérifiera s'il n'y a pas de contre-indication.

De plus, celles qui cherchent une solution durable, peuvent opter pour un implant. Certains dispositifs de contraception de ce type provoquent une absence de règles.

Il s'agit d'un bâtonnet souple de 4 cm de long et 2 mm de diamètre introduit par le gynécologue sous la peau au niveau de la face interne du bras. Il assure une contraception pendant 3 ans. La durée d'efficacité peut descendre à 2 ans pour les femmes de plus de 80 kg.

PUB

A lire aussi

Pilule : comment supprimer les règles ?

Implant contraceptif : quel impact sur les règles ?

Gynécologie : l'anneau vaginal contre la sécheresse intime et les règles trimestrielles

Ovulation : comment fonctionne le cycle féminin ?

Le patch contraceptif expliqué en vidéo

Plus d'articles