Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le variant Omicron, responsable de la 6ᵉ vague de l’épidémie de la covid-19 en France, perd de son emprise. Les principaux indicateurs sanitaires sont à la baisse. Certains départements voient même leur taux d’incidence passer sous la barre des 500 cas pour 100 000 habitants.
Covid-19 : les 15 departements ou le taux d’incidence est inferieur a 500

La France a enregistré 52 318 cas positifs à la COVID-19 en moyenne sur les 7 derniers jours, selon les données publiées par Santé Publique France le 2 mai 2022. Cela représente un repli important par rapport à la semaine dernière (75 297) et confirme la tendance à la baisse observée depuis le pic épidémique atteint début avril (environ 140 000 cas positifs quotidiens). Le dernier rapport hebdomadaire de l’organisme de Santé confirme également que le taux d’incidence a fortement chuté pour passer en dessous de la barre des 1 000 cas pour 100 000 habitants. 

"La tendance s’observait dans toutes les classes d’âge et était de nouveau particulièrement marquée chez les moins de 20 ans, où le taux d’incidence corrigé était inférieur à 500 : 358 (-39%) chez les 0-9 ans et 484 (-40%) chez les 10-19 ans", précise le rapport. 

COVID-19 : une situation moins complexe dans les hôpitaux

La situation semble aussi s’améliorer dans les hôpitaux. Les autorités sanitaires remarquent une tendance baissière, même si le nombre de patients reste élevé (nouvelles hospitalisations : 7 989, -21% ; nouvelles admissions en soins critiques : 832, -15%). Toutefois, elle sera à confirmer dans les prochaines semaines, prévient Santé Publique France. Le variant Omicron reste omniprésenc e, représentant 99% des séquences.

Ses deux nouveaux sous-lignages BA.4 et BA.5, découverts en Afrique du Sud font l’objet d’une surveillance renforcée sur la base de leur profil génétique. "À ce stade, aucun élément épidémiologique ou clinique préoccupant ne leur est associé. Au 26/04/2022, un cas de BA.4 et deux cas de BA.5 ont été identifiés en France", précise Santé Publique France. Ces nouvelles souches présentent deux mutations : 

  • L452R : elle est liée à l'augmentation de la contagiosité des virus. 
  • F486  : cette dernière est associée à une réduction de la neutralisation des anticorps. Elle pourrait diminuer l’efficacité des vaccins.

Toutefois, les scientifiques restent prudents. "Au final, on peut donc avoir affaire à un variant plus transmissible qu’Omicron et échappant à l’immunité acquise et vaccinale, mais pas nécessairement à une souche associée à une plus grande sévérité", a expliqué le Pr Antoine Flahault, médecin épidémiologiste et directeur de l'Institut en santé globale de l'université de Genève à nos confrères de La Dépêche du Midi.

Pour le moment, les variants ne semblent pas menacés la situation sanitaire française. Le taux d’incidence moyen était descendu à 584 au 29 avril 2022, soit une baisse de 39% en 7 jours.

Découvrez en images les 15 départements métropolitains les moins touchés par Omicron.

Seine-et-Marne

1/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le taux d'incidence dans le département de la Seine-et-Marne vient de passer sous la barre des 500 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants (497).

Savoie

2/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Ce département affiche un taux d'incidence de 495 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Haute-Vienne

3/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Dans ce département, le taux d'incidence est tombé à 483 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Yvelines

4/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le taux d'incidence dans ce département est de 476 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Deux-Sèvres

5/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le taux d'incidence dans ce département est de 470 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Essonne

6/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le taux d'incidence dans ce département est de 466 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Hauts-de-Seine

7/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le taux d'incidence dans ce département est de 467 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Paris

8/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le taux d'incidence dans ce département est de 462 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Haute-Savoie

9/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le taux d'incidence dans ce département est de 452 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Gironde

10/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le taux d'incidence dans ce département est de 442 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Charente

11/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le taux d'incidence dans ce département est de 424 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Val-de-Marne

12/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le taux d'incidence dans ce département est de 421 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Val-d'Oise

13/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le taux d'incidence dans ce département est de 415 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Lot-et-Garonne

14/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le taux d'incidence dans ce département est de 388 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Seine-Saint-Denis

15/15
Covid-19 : les 15 départements où le taux d’incidence est inférieur à 500

Le taux d'incidence dans ce département est de 307 cas positifs à la covid-19 pour 100 000 habitants.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://www.ladepeche.fr/2022/05/02/entretien-covid-19-les-variants-domicron-ba4-et-ba5-pourraient-arriver-en-europe-avant-la-mi-juin-selon-le-pr-flahault-10270891.php
Covidtracker consulté le 3 mai 2022
Chiffres clés santé publique France, consulté le 3 mai 2022
COVID-19 : point épidémiologique du 28 avril 2022, Santé Publique France