Coronavirus : est-il risqué de commander à emporter ?

Le confinement a mis la France à l’arrêt… enfin presque ! La livraison des repas, les applications comme Uber Eats et Deliveroo en tête, n’a jamais pris de pause malgré le coronavirus. Mais le SARS COV 2 peut-il être livré en même temps que votre pizza préférée ?
© Istock
Sommaire

Pour s’offrir un peu d’évasion pendant le confinement, nous sommes nombreux à prendre notre téléphone pour commander une pizza, des sushis ou des hamburgers. Mais attention, sans précaution, cette nourriture réconfortante peut faire entrer le coronavirus au sein de votre foyer

Oui, le SARS COV 2 peut entrer chez vous grâce à votre repas

Se faire livrer un repas n’est pas une action anodine en période d’épidémie de COVID-19. 

Comme l’a expliqué le médecin Jimmy Mohamed sur Europe 1,"La part de risque est compliqué à évaluer. Il n’y a pas de contamination alimentaire. Ce ne sont pas les sushis qui vont vous rendre malade, mais le fait que le livreur ou celui qui a préparé la commande ait toussé, ne se soit pas lavé les mains" a expliqué le médecin Jimmy Mohamed sur Europe 1. 

En effet, les livreurs circulent énormément de part leurs activités, ils peuvent apporter plusieurs dizaines de repas au cours d'une journée. Ces missions les mettent à risque d’être infectés par le nouveau coronavirus, puis de le transmettre aux clients suivants. 

Attention aux emballages

Des chercheurs des National Intistitutes of Health, institution gouvernementale américaine chargée de la recherche médicale, ont démontré que le SARS COV 2 peut survivre plusieurs jours sur certaines surfaces. Par exemple, le coronavirus est capable de survivre 24 heures sur le carton, emballage très utilisé par les restaurateurs qui proposent un service de livraison. Le virus responsable du COVID-19 a aussi été détecté sur des objets en plastique 3 jours après la contamination. 

Ainsi, pour ceux qui ne peuvent plus se passer de leur plat préféré, des précautions doivent être prises. Le Dr Jimmy Mohamed conseille “il faut jeter le sac ainsi que l’emballage puis se laver les mains. Il ne faut garder que le repas”. 

Si vous n’êtes pas certains des normes suivies par le restaurant qui cuisine votre repas, il est préférable d’éviter les plats crus comme les sandwichs et les salades, et privilégier les mets cuits. La cuisson peut détruire les virus. 

Il est, par ailleurs, indispensable de se laver les mains à l’eau chaude et au savon (liquide de préférence) après avoir manipulé les paquets reçus mais également avant et après manger.

Toutefois, il s’agit ici avant tout de prudence. Joseph Vinetz, MD, professeur de maladies infectieuses à l'Université de Yale, a assuré au site WebMD "personne n'a contracté cette infection dans le monde à cause d'un colis. Vous pouvez détecter le virus sur du carton avec un test moléculaire, mais cela ne signifie pas qu'il peut vous infecter".

L’académie de Médecine rappelle pour sa part “Ce n'est pas l'environnement qui est le principal responsable de la dissémination du virus, mais les contacts entre personnes”.

Il n’est donc pas obligatoire de renoncer à la cuisine de votre restaurateur préféré pendant l’épidémie du nouveau coronavirus… si les gestes barrières ont bien été respectés : 

  • se laver très régulièrement les mains ;
  • tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir ;
  • utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter ;
  • saluer sans se serrer la main et sans embrassades ;
  • respecter une distance d’un mètre entre les personnes.

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.