Citron
On croit souvent que le citron vert est un citron jaune cueilli avant maturité. Il n'en est rien : ce sont deux variétés différentes. Ils ont néanmoins des caractéristiques nutritionnelles et des utilisations très proches.
Sommaire

Utilisations sans limite

La pulpe du citron est très acide. L'écorce est toujours très parfumée. Mais elle est toujours traitée contre les moisissures avec du diphényle ou du thiabendazole : c'est obligatoirement indiqué sur l'emballage. Quand vous devez vous servir du zeste ou de citrons entiers pour les cuire, il faut toujours choisir des citrons non traités.Avant de presser un citron, roulez-le sur une surface plane et sous la paume de la main : le jus s'extrait alors plus complètement et plus facilement. Les utilisations du jus de citron sont infinies : vinaigrette, marinades, courts-bouillons, sauces, macération du poisson cru, sorbets et granités, desserts et gâteaux, cocktails et boissons rafraîchissantes.Le citron entier s'utilise en rondelles, en demi ou en quartiers. Il sert à préparer confitures, marmelades, lemon curd et chutneys. Il se confit au sel et est ainsi très utilisé dans la cuisine du Maghreb. L'écorce se transforme en fruit confit.Achetez les citrons par filets entiers, ainsi vous êtes sûre d'en avoir toujours sous la main.

Nutrition

De tout temps, on prêta au "citrus medica limonum" de multiples vertus médicinales. Ce n'est qu'en 1932 que l'on découvrit la grande richesse du citron en vitamine C. Empiriquement, on savait qu'il protégeait du scorbut. Avant l'identification de sa vitamine (la même que dans les autres agrumes), on a toujours prêté au citron - peut-être à cause de son acidité - de multiples propriétés médicinales qui ne se sont pas vraiment vérifiées par la suite. Le citron serait antirhumatismal, digestif, antiseptique, calmant aussi bien les piqûres d'insectes que les effets de l'allergie, expectorant, fortifiant et sédatif ! Si certains de ces bienfaits sont peut-être l'effet de la vitamine C qui agit un peu partout dans l'organisme, d'autres relèvent de la pure croyance. Ainsi, bien qu'acide, le jus de citron n'occit pas les microbes. Contrairement à une idée reçue, les quelques gouttes ajoutées sur les coquillages ne tuent pas les bactéries qui peuvent s'y trouver. Il sert surtout à vérifier que ceux-ci sont bien vivants (et consommables) car ils se rétractent sous son acidité.La pulpe contient des fibres qui ne se trouvent plus, bien sûr, dans le jus. Malgré son goût, le citron n'est pas un aliment acidifiant mais au contraire alcalinisant par le potassium qu'il contient.

Guide: 

Source :