Chrissy Teigen : défigurée par une réaction inhabituelle au mal des montagnes

Chrissy Teigen ne cache rien à ses followers. La femme de John Legend a dévoilé ses lèvres gonflées et déformées par une réaction étonnante au mal des montagnes.

Lorsque les stars affichent des lèvres gonflées sur les réseaux sociaux, l'abus de chirurgie esthétique est souvent l'explication. Pour Chrissy Teigen, le sourire déformé présenté à ses followers ce week-end avait une toute autre raison. L'animatrice américaine, qui partage sa vie sur internet sans faux-semblant, a fait une réaction rare au mal des montagnes.

Un œdème de Quincke provoqué par le mal des montagnes

Dans une série de tweets drôles, la femme de John Legend explique comment ses lèvres ont doublé de volume lors d'un séjour dans l'Utah pour le mariage de ses amis. Elle écrit en premier lieu "Très en colère et triste que mon état de naissance, l'Utah, a choisi de m'empoisonner avec un mal aigu des montagnes".

Dans un second post, elle ajoute avec photo à l'appui de sa bouche déformée "saviez-vous qu'un œdème de Quincke peut être provoqué par le mal des montagnes ? On apprend quelque chose de nouveau tous les jours ! Mes lèvres sont sur le point d'exploser. Au revoir le monde".

La célébrité américaine dont les symptômes ont été provoqués par une montée trop rapide en haute altitude et le manque d'oxygène, a ensuite publiée une vidéo où elle demande à ses amis pourquoi ils ont choisi de se marier dans un lieu qui "essaye de la détruire".

Besoin d'un surplus d’oxygène pour retrouver le sourire

Heureusement, la trentenaire qui a fait face à de nombreuses difficultés pour avoir ses enfants Luna (3 ans) et Miles (15 mois), connaissait une astuce pour faire diminuer l’œdème rapidement : une bouteille à oxygène. Après avoir pris quelques respirations avec l'appareil en attendant le début de la cérémonie, la jeune femme a vu ses lèvres dégonflées et a ainsi montré un joli sourire sur les photos du mariage de ses amis.

Œdème de Quincke : qu'est-ce que c'est ?

Lors d'un œdème de Quincke, le patient voit sa peau ou les muqueuses situées au niveau de la tête ou du cou gonflées. Cette affection peut ainsi atteindre les lèvres, la langue, le pharynx et les paupières. Dans certains cas, le larynx, les mains et les pieds ou même les organes génitaux externes et le tube digestif peuvent aussi être concernée.

Ce syndrome se révèle grave, s'il touche le larynx. En effet, cela entraîne un risque d'étouffement. Il peut être provoqué par une réaction allergique : alimentaire, médicamenteuse, piqûre d'insecte ou encore latex sont les plus fréquemment en cause)

L’œdème non-allergique se développe à la suite d'une réaction inflammatoire. Dans la majorité des cas, il apparaît après la prise d'anti-inflammatoire non stéroïdiens (AINS), comme l'aspirine.

Le syndrome peut aussi survenir après un effort physique, une blessure ou une intervention chirurgicale ou une situation de stress. Il peut aussi y avoir des facteurs génétiques.

Les deux types d’œdème de Quincke apparaissent très rapidement. Toutefois, ils ne durent souvent pas plus de quelques heures et sont accompagnés généralement d'urticaire. Outre le gonflement des muqueuses et les boutons, les personnes atteintes du syndrome peuvent ressentir des difficultés respiratoires, une conjonctivite, des douleurs abdominales, des diarrhées, un affaiblissement extrême ou de la fatigue.

Le mal des montagnes : quels sont les risques ?

Le mal aigu des montagnes (MAM) est un syndrome causé par une montée trop rapide en haute altitude et en l'absence d'acclimatation. Il apparaît généralement à des altitudes de plus de 2000 mètres. Toutefois, il peut se développer à des altitudes moindres chez les personnes sensibles.

Les symptômes du mal aigu des montagnes sont des céphalées, des nausées et des vomissements. Les patients peuvent souffrir d'insomnie, d'une fatigue générale, de vertiges, de troubles de l’équilibre ou de difficultés respiratoires. Des œdèmes peuvent parfois - comme dans le cas de Chrissy Teigen - apparaître. Le syndrome se déclare généralement dans les 4 à 12 heures après l'arrivée en altitude.

Dans les cas les plus graves et lors d'une altitude très élevée, le patient peut faire un œdème cérébral ou pulmonaire. Ce qui peut entraîner le coma et la mort.

Si les symptômes sont légers : interrompre l’ascension, prendre des fluides et prendre un traitement antalgique peuvent résorber le mal. Les patients peuvent reprendre la montée si les symptômes ont disparu après du repos. Par contre s'ils persistent ou s'ils sont importants, il faut retourner à une altitude moins élevée rapidement.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Chrissy Teigen reveals majorly swollen lips: Utah 'has chosen to poison me', USA Today , 18 aout 2019
Mal des montagnes, Le Manuel MSD, mai 2018
Œdème de Quincke, Ameli, 30 mars 2017