Cholestérol : moins on en consomme, mieux on se porte
Sommaire

Pas de cholestérol dans les produits végétaux

Tout ce qui est végétal est exempt de cholestérol.

Il ne s'agit pas pour autant de devenir végétarien mais de faire la part belle aux céréales, aux légumes frais et secs et aux fruits et de consommer modérément les aliments d'origine animale qui contiennent beaucoup de cholestérol.

Ce qui est d'ailleurs la grande base de l'équilibre alimentaire et du maintien d'un poids normal puisque la plupart de ces produits animaux sont en même temps riches en lipides (graisses) : c'est leur excès qui déséquilibre l'alimentation et fait grossir.

Pédale douce donc sur :

. les abats : la cervelle que l'on donne volontiers aux tous petits lors de la diversification alimentaire est à proscrire pour ses 1400 mg de cholestérol aux 100 g !

. les charcuteries qui font trop souvent partie du quotidien alimentaire : aucune n'est pauvre en cholestérol.

. les fromages fermentés qui contiennent de 100 à 150 mg de cholestérol.

Dans les viandes, il faut choisir les morceaux les plus maigres car ils ne dépassent pas en moyenne 65 mg de cholestérol pour 100 g, ne pas en manger à chaque repas afin de laisser la place aux volailles et aux poissons dont les acides gras sont bénéfiques. Quant aux oeufs, il ne s'agit pas de s'en priver mais de ne pas en consommer tous les jours ! Certes, un jaune d'oeuf (il n'y en a pas dans le blanc) contient environ 110 mg de cholestérol, mais peu d'acides gras saturés et il a, pour cela, peu d'effet sur le cholestérol sanguin.

. le beurre (250 mg de cholestérol) et la crème (110 mg) ne sont pas à éliminer entièrement mais à employer avec une grande modération : 10 g de beurre par jour, c'est la bonne dose et une sauce à la crème de temps en temps pour se faire plaisir.

Ce qui veut dire cuisiner à l'huile d'olive car son principal acide gras, l'acide oléique, est une sorte d'antidote au cholestérol.

En consommant par ailleurs du pain, des céréales, des légumes et des fruits à chaque repas, on met ainsi en place le régime méditerranéen, naturellement pauvre en cholestérol et qui a largement prouvé son pouvoir de protection contre la maladie cardiovasculaire et bien d'autres.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :