Cerveau protégé, vélo sécurité !

Le slogan utilisé pour la campagne de prévention lancée par l'Assurance Maladie et le Comité Français d'Education pour la santé se veut percutant et quelque peu provocateur : « A vélo, les cerveaux intelligents mettent un casque ! » Mais à juste cause, car porter un casque réduit de 85% les traumatismes crâniens et de 88% les lésions cérébrales. Pourtant, selon le baromètre Santé seuls 8% des cyclistes déclarent avoir porté un casque lors de leur dernière sortie ; c'est bien dommage …

En cette période estivale, il est plus que nécessaire d'inciter à la prudence les quelques vingt millions de Français utilisateurs du vélo et de leur rappeler la protection que peut leur offrir le port du casque.

La tête est fragile à tout âge

Selon l'Assurance Maladie (CNAMTS), en 1999, 307 cyclistes ont été tués sur les routes dont la principale cause était des lésions à la tête. Une enquête menée dans le Languedoc-Roussillon dénombre au cours de cette même année 6.260 cyclistes blessés, dont 20% des chutes ont entraîné en moyenne 6 jours d'hospitalisation. Ce chiffre grimpe à 30% chez les personnes de 45 à 64 ans et à 40% chez celles de plus de 65 ans.

Les plus jeunes sont aussi facilement touchés

Les plus jeunes sont aussi fortement concernés puisqu'en cas de chute à vélo, la tête est touchée une fois sur deux chez les enfants âgés de 1 à 10 ans. Sachez de plus, que même un choc modéré sur la tête peut provoquer des dommages importants, voire irréversibles.

Choissiez bien évidemment un casque respectant les normes en vigueur et préférez le camp des cerveaux intelligents en le portant systématiquement.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :