Les chiffres de la route : 8.000 morts et 170.000 blessés par an

Le combat contre les accidents de la route est une priorité nationale de santé publique. Le Premier Ministre a décrété la sécurité routière "grande cause nationale" pour cette année 2000 et l'on ne peut qu'approuver cette décision.
PUB

Alors que nous avons publié la semaine dernière les bons chiffres de notre système de santé français, classé premier selon l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), nous avions également souligné nos insuffisances, notamment les morts prématurées évitables (survenant avant 65 ans) qui sont trop fréquentes dans notre pays.

Nous avions déjà donné l'alerte pour les jeunes femmes qui fument de plus en plus en France, ce qui va faire des ravages dans la prochaine décennie.

Dans ce dossier des accidents de la route, les jeunes hommes sont les premières victimes de ce fléau. Comment réduire cette catastrophe nationale et diviser par 2 le nombre de ces morts selon le vœu de Jean-Claude Gayssot, Ministre des transports? Il faut informer bien sûr et e-sante.net va, conformément à sa vocation de "journal santé pratique", proposer une série de dossiers sur ce thème:- le risque de somnolence,- les médicaments et la conduite,- les maladies à risque.

PUB
PUB

Mais il faut aussi ouvrir le débat. Pour notre part nous nous demandons si la pénalisation appliquée en France dans le cas de ces accidents meurtriers n'est pas trop légère. Ne faudrait-il pas considérer que conduire est potentiellement dangereux et que toutes les mesures légales de prévention doivent être scrupuleusement appliquées. Il faudrait a minima que la crainte de perdre son permis de conduire "à vie" fasse craindre toute situation à risque de faire perdre la vie à autrui. Après la crainte du gendarme celle du juge ne devrait-elle pas augmenter?

Publié le 02 Juillet 2000
Auteurs : Claude Friedrich - Directeur de la Publication