Ce que peut cacher un malaise vagal
Sommaire

Diarrhées et ulcères digestifs

Autre piste à investiguer si le malaise vagal survient sans contexte d’émotion, de douleur vive ou d’effort intense : celle d’un problème digestif. "On pensera notamment aux diarrhées sévères, qui abaissent la tension et occasionnent des douleurs abdominales intenses et qui peuvent ainsi favoriser la survenue d’un malaise vagal." évoque le docteur Calmes.

Autre cause possible, plus concernante : "une hémorragie interne produite par un ulcère digestif." Une prise en charge médicale rapide sera alors impérative.

Fatigue intense : le corps réagit plus lentement

La fatigue a pour effet d’amoindrir les réflexes du corps et d’abaisser la tension artérielle : la zone de malaise est alors plus proche. Une situation idéale pour la survenue d’un malaise vagal ! "Dans un contexte de fatigue intense, le corps réagit plus difficilement et plus lentement : il aura alors du mal à rehausser la tension de manière réflexe. C’est ce qui explique que les personnes très fatiguées - ou les personnes âgées - vont ressentir les symptômes du malaise vagal avant que le système orthosympathique ait réussi à revoir la tension à la hausse" détaille le docteur Calmes.

Un médicament parfois en cause

Enfin, la survenue inexpliquée d’un malaise vagal doit aussi inciter à se pencher sur les notices des médicaments. En effet, "certains traitements comme les médicaments hypotenseurs qui diminuent la tension artérielle facilitent la survenue ce type de malaise", selon le docteur Calmes.

Si vous êtes dans ce cas, ne décidez pas pour autant seul·e d’arrêter votre traitement et parlez-en à votre médecin.

Malaise vagal : comment réagir ?

Dès l’apparition des signes annonciateurs, "allongez-vous sur le sol et surélevez vos jambes" conseille le docteur Calmes. Un malaise vagal se reconnaît aisément par les sensations d’épuisement et de bouche sèche qui lui font suite. Si vous êtes jeunes et que le malaise est survenu dans un contexte d’émotion, d’effort ou de douleur : pas d’inquiétude. Mais si le malaise s’est produit sans raison apparente, consultez un médecin.

"Notez surtout les circonstances dans lesquelles le malaise est survenu et racontez l’évènement en détail à votre médecin" préconise enfin le docteur Calmes. Cela lui permettra de réaliser un diagnostic le plus fin possible et éventuellement de vous prescrire des examens médicaux pour identifier la cause de votre malaise.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Merci au docteur Jean-Christophe Calmes, médecin généraliste à Frontignan et vice-président du Syndicat des Médecins généralistes.