Cancer du sein : méfiez-vous de l'alcool

Publié le 19 Juin 2019 par Sophie Raffin, journaliste santé
Boire une bière avec des amis, ouvrir une bonne bouteille pour fêter un événement, prendre un verre de vin avec son repas... Pour beaucoup d'entre nous l'alcool fait partie (avec modération) de notre quotidien. Mais, peu de femmes le savent : cette habitude augmente les risques de cancer du sein.
© Istock

Des professionnels de la santé tirent le signal d'alarme. Trop peu de femmes savent que l'alcool joue un rôle important dans le cancer du sein. Or selon les experts, la boisson serait responsable de 5 à 11% des cas.

Une étude britannique, menée auprès de 200 femmes venues pour un dépistage ou un diagnostic, révèle que les facteurs de risque de la maladie sont méconnus. En effet, seulement 16% des patientes venues pour une mammographie savaient que l'alcool avait un lien avec le cancer du sein. Le taux monte à 23% pour le groupe venu pour consulter en raison d'une grosseur ou d'un autre symptôme de la pathologie.

Plus de la moitié des sondées consommant de l'alcool (88 sur 152 personnes) pensent qu'elles peuvent estimer le taux d'alcool de leur boisson. Toutefois, moins des trois-quarts connaissaient le degré d'alcool d'un verre de vin, et seulement la moitié y parvenait pour une pinte de bière.

Le professeur Julia Sinclair qui a conduit la recherche, estime que le dépistage est le bon moment pour informer les femmes sur les facteurs de risque. Elle a expliqué à la BBC “Si vous avez des antécédents familiaux, vous serez envoyés vers un spécialiste pour des contrôles. Mais si vous êtes en surpoids ou si vous buvez plus que vous ne le devriez, personne ne vous dira que vous pouvez faire quelque chose à propos de ça”. Elle poursuit : “l'Alcool augmente le risque de 3%. C'est un risque qui peut paraître faible, mais c'est une habitude qui est modifiable”.

Le monde scientifique a déterminé que le risque d'avoir un cancer augmente avec chaque verre d'alcool supplémentaire quotidien consommé.

Plus de 8 000 cas par an causés par l'alcool

L'alcool est le second facteur de risque évitable de cancer après le tabac. Selon une étude parue dans la revue Addiction en juillet 2016, la boisson était responsable de près de 28 000 nouveaux cas de cancer en France en 2015. Le cancer du sein est le plus présent avec 8 081 nouveaux cas par an.

Suivent ensuite le cancer colorectal (6.654 cas), celui de la cavité buccale et du pharynx (5.675 cas), du foie (4.355 cas), de l’œsophage (1.807 cas) et du larynx (1.284 cas).

Par ailleurs, les études montrent que les effets de l'alcool sont démultipliés si la boisson est associée à ceux du tabac.

Cancer du sein : quand consulter ?

Les femmes doivent consulter si elles remarquent une anomalie dans l'un de leur sein comme :

  • une boule dans le sein ;
  • une modification de la forme d’un sein, de sa taille, de sa peau ou d’un mamelon ;
  • une masse dure indolore sous une aisselle ;
  • un aspect de peau d’orange d'une partie d'un sein ;
  • une douleur mammaire localisée ;
  • des ganglions palpables au niveau des aisselles ;
  • un écoulement mammaire verdâtre ou coloré de sang.

Par ailleurs, il est conseillé de faire une mammographie tous les deux ans entre 50 et 74 ans. Il est aussi recommandé de se faire examiner les seins par son médecin traitant ou son gynécologue une fois par an. Il ne faut pas non plus oublier de signaler au docteur ses antécédents familiaux s'il y a eu des cancers dans sa famille.

La rédaction vous recommande sur Amazon :