Boule, démangeaison... les signes d'alerte du cancer du sein

Dans le monde, le cancer le plus fréquent chez la femme est le cancer du sein. Il est recommandé de consulter au moindre changement qui affecte la poitrine, comme une boule dans le sein, un mamelon qui se rétracte ou encore un téton qui gratte.
© Istock

Cancer du sein : intérêt de l’autodiagnostic

Les femmes ont tout intérêt à effectuer régulièrement un autodiagnostic de leurs seins, car leur poitrine en dit long sur leur état de santé. La moindre modification justifie une consultation médicale. Une manifestation inhabituelle n’est pas systématiquement le signe d’un cancer du sein.

Toutefois, il est important d’obtenir un diagnostic rapide et précis, car lorsqu’elle est détectée précocement, la tumeur maligne de la glande mammaire se traite mieux.

Cancer du sein : quand consulter ?

Toute anomalie dans un sein est un signe d’alerte. Il peut s’agir :

Les premiers symptômes d’un cancer du sein peuvent être l’aspect peau d’orange, la peau qui se rétracte, devient rouge ou chaude. Le mamelon peut se rétracter ou suinter, l’aréole changer de couleur.

En l’absence de diagnostic précoce et donc de traitement, la tumeur maligne entraîne d’autres symptômes notamment lorsqu’elle se propage vers d’autres zones. Ce peut être une faiblesse musculaire, des douleurs au niveau des os, un épanchement pleural, une toux. Perte de poids inexpliquée, vision double, essoufflement ou encore nausées et maux de tête sont parmi les symptômes tardifs d’un cancer du sein.

Téton qui gratte : un cancer parfois en cause

Des démangeaisons au niveau du mamelon peuvent être le signe de la maladie de Paget du mamelon. C’est le nom donné au cancer du mamelon. Cette forme rare de cancer du sein affecte les femmes à partir de 40 ans. Elle ne doit pas être confondue avec l’atteinte osseuse qui déforme les os et que l’on nomme maladie de Paget.

Les symptômes de la maladie de Paget du mamelon sont :

  • une rougeur de la zone qui entoure le mamelon ;
  • un épaississement et un durcissement du mamelon ;
  • un écoulement ;
  • des démangeaisons,
  • l’apparition de petites lésions puis la formation de croûtes sur le mamelon et à proximité.

Les symptômes du cancer du mamelon sont similaires à ceux de l’eczéma, ce qui rend le diagnostic difficile. La palpation des seins est complétée par des examens tels que mammographie, échographie, biopsie du mamelon, puis, si un cancer du mamelon est diagnostiqué, un bilan d’extension est indispensable. Il permet de vérifier si des cellules cancéreuses se sont propagées.

Cancer du sein : réduire les facteurs aggravants

Pour modifier certains facteurs de risque du cancer du sein, les femmes peuvent par exemple :

  • adopter une alimentation pauvre en graisses trans et réduire leur consommation d’alcool ;
  • lutter contre la graisse abdominale et plus généralement contre l’obésité ;
  • limiter la durée du traitement hormonal de la ménopause ;
  • pratiquer chaque jour une activité physique pendant au moins 30 à 45 minutes.

Enfin, avoir son premier enfant avant l’âge de 25 ans est très important pour limiter les risques de développer un cancer du sein. 

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.