Adoptez un exercice du bouddhisme zen !

Nous apprenons, nous progressons par l'imitation. C'est en imitant nos parents que nous apprenons à parler, à nous comporter.Les bouddhistes zen proposent aussi de prendre pour modèle la nature. Voici un exercice pratique qui vous aidera à vous imprégner de ce que la nature a de meilleur à vous apporter.
PUB

Cet exercice aide à pratiquer la pleine conscience, en commençant à mettre en phase le corps et l'esprit. Votre pensée s'installe dans votre corps en se fixant simplement sur vos respirations. En prononçant les paroles de cette sorte de poésie, visualisez ce dont vous parlez. Il ne s'agit pas de réussir à tout prix à voir une image, mais de vous laisser bercer par les mots et de vous en imprégner. Au début, vous aurez l'impression de ne pas réussir, puis, en répétant cet exercice, vous ne chercherez plus à réussir quoi que ce soit, mais juste à vous imprégner de ce que la nature peut vous apporter. J'inspire et je sais que j'inspire, Je souffle et je sais que je souffle.J'inspire et je suis la fleur,Je souffle et j'en ai la fraîcheur.J'inspire et je me vois montagne,Je souffle et je me sens solide.J'inspire et je me vois eau calme,Je souffle et en moi les choses se reflètent telles qu'elles sont.J'inspire et je me sens espace,Je souffle et je me sens libre.Vous pouvez répéter chaque strophe une ou plusieurs fois. Cet exercice peut se réaliser plusieurs fois dans la journée en quelques minutes seulement. Il est d'autant plus bénéfique que vous l'aurez réellement réalisé dans la nature auparavant. Il contribue à vous détendre, à vous rapprocher de votre nature profonde, à rapprocher vos pensées de votre corps.Si vous avez envie d'en savoir plus sur cette philosophie du bouddhisme zen, vous pouvez lire le magnifique livre de Thich Nhat Hanh, « La plénitude de l'instant » aux éditions Dangles.

Publié par Dr Catherine Solano le Vendredi 17 Février 2006 : 01h00
Source : D'après Thich Nhat Hanh, " La plénitude de l'instant " aux éditions Dangles (également en poche).