Futures mamans : restez zen !

Selon une étude française, les femmes enceintes anxieuses ou déprimées ont un risque beaucoup plus élevé d'accoucher prématurément. Alors restez cool ! Quant à l'entourage, voilà une bonne raison pour redoubler d'attention auprès de ces toutes jeunes mamans.
PUB

Un bébé a besoin de neuf mois pour venir au monde. S'il naît avant 37 semaines, (8 mois) il est considéré comme prématuré. Cependant, il n'y a pas de risque majeur pour les enfants nés entre 32 et 37 semaines de grossesse et leur pronostic est généralement excellent. Il n'en va pas de même pour les enfants nés avant 32 semaines. Les risques de handicap dus à des complications, le plus souvent d'ordre respiratoire ou neurologique, sont plus importants et d'autant plus critiques que l'accouchement est précoce.Les facteurs qui peuvent être à l'origine d'un accouchement prématuré sont nombreux: grossesse multiple, infections, anomalies de l'utérus, travail ou trajet pénible… etc.A cette liste vient de s'ajouter l'anxiété ou la dépression de la mère.

PUB
PUB

Des chercheurs français ont suivi 634 femmes enceintes âgées de 18 à 45 ans. Ils ont ainsi pu observer que les femmes minces et déprimées ont 7 fois plus de risque d'accoucher prématurément que les autres. On entend par mince, des femmes dont l'Indice de Masse Corporelle ou IMC (poids divisé par la taille au carré) est inférieur ou égal à 19.Par ailleurs, les femmes anxieuses ayant déjà vécu un accouchement prématuré ont, elles, un risque 5 fois plus élevé.

Ces résultats doivent inciter à la prudence, en particulier pour celles qui ont un tempérament anxieux ou qui rencontrent des problèmes d'ordre psychologiques durant leur grossesse. Les signes qui peuvent faire craindre un accouchement prématuré sont:

  • une grossesse située entre 20 et 27 semaines;
  • des contractions régulières et répétées au moins toutes les dix minutes pendant plus d'une heure;
  • un raccourcissement ou une dilatation du col de l'utérus.

Ces résultats doivent inciter à la prudence, en particulier pour celles qui ont un tempérament anxieux ou qui rencontrent des problèmes d'ordre psychologiques durant leur grossesse. Les signes qui peuvent faire craindre un accouchement prématuré sont:

Publié par Dr Agnès Lara le Lundi 11 Mars 2002 : 01h00