5 aliments anti-cholestérol

© Istock

Près d'un.e Français.e sur cinq est en excès de cholestérol. Ce lipide est essentiel pour l'organisme, mais il peut aussi s'avérer très dangereux. Il est impliqué dans un infarctus du myocarde sur deux. Alors que faut-il manger ? On vous donne toutes les réponses.

Publicité

Le cholestérol est un lipide indispensable, mais dont l'équilibre doit être soigneusement réparti. Car derrière ce terme se cachent en fait deux particules : le HDL, bénéfique pour la santé cardiovasculaire, et le LDL, qui favorise l'athérosclérose.

Limiter l'excès de cholestérol est donc important pour protéger son système cardiovasculaire. Pour cela, l'alimentation est un facteur clé. "Certains aliments contribuent à réduire le taux de cholestérol sanguin", confirme le Dr Jean-Michel Lecerf, chef du service de nutrition à l'Institut Pasteur de Lille (Nord). Et ils inspirent largement le régime méditerranéen.

Publicité
Publicité

Les huiles végétales et les margarines

Longtemps diabolisées, les matières grasses sont aujourd'hui réhabilitées. Encore faut-il bien les choisir, car toutes ne se valent pas lorsqu'on souhaite équilibrer son cholestérol. "On sait que l'excès de graisses saturées, que l'on trouve plutôt dans la viande rouge et la charcuterie, a tendance à le faire grimper", souligne le spécialiste des maladies lipidiques.

Se tourner vers les huiles végétales et les margarines de bonne qualité (riches en omégas) est, en revanche, plus intéressant. Elles sont associées à une réduction du mauvais cholestérol. "Ces produits sont composés d'acides gras dits insaturés – mono-insaturés ou poly-insaturés – qui augmentent l'élimination du cholestérol", explique le Dr Lecerf.

En ce qui concerne les margarines, mieux vaut éviter les produits à bas coût, qui n'auront pas les mêmes bénéfices. L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'est tout de même montrée prudente sur le sujet, constatant que les marques aux phytostérols n'avaient pas apporté la preuve de leur efficacité."Ils ont un effet marqué sur le cholestérol, à hauteur de 2-3 grammes par jour, mais la preuve d'un bénéfice cardiovasculaire n'a pas encore été apportée", confirme le nutritionniste.

La rédaction vous recommande sur Amazon :