Trop de viande rouge tue…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Dimanche 25 Mars 2012 : 12h57
Mis à jour le Lundi 26 Mars 2012 : 08h14

Cette nouvelle étude pourrait encourager la population à consommer moins de viande et de charcuteries. Elle démontre en effet que les personnes qui mangent une portion de viande rouge chaque jour ont un risque de mortalité qui augmente de 13%. Mais c’est encore pire avec les viandestransformées, comme les charcuteries, puisque ce risque s’élève alors à 20% !

© Istock

Viandes rouges et viandes transformées augmentent la mortalité

Cette mortalité accrue est liée à diverses maladies, à commencer par le diabète, les maladies coronariennes, les accidents vasculaires cérébraux et certains cancers (colorectal, sein…).

Cette étude de grande envergure a porté sur 37.698 hommes et 83.644 femmes dont le régime alimentaire a été évalué régulièrement au cours du suivi à l’aide d’un questionnaire.

Pour chaque portion de viande rouge (bœuf, porc, agneau) et de viande transformée (saucisses, salami, bacon…) consommée, le risque de décès s’accroît respectivement de 13% et 20%.

En revanche, chaque portion quotidienne de viande rouge remplacée par un autre aliment (poisson, viande blanche, laitages maigres, céréales, oléagineux…) s’accompagne d’une diminution de 7 à 19% du risque de mortalité.

Ainsi, durant toute cette étude, si tous les sujets n’avaient consommé que 0,5 portion par jour de viande rouge et transformée, soit l’équivalent de 42 g/j, on aurait pu éviter 9,3% de la mortalité chez les hommes et 7,6% chez les femmes.

PUB

Limitez votre consommation de viande rouge et transformée à 3 portions par semaine

Les effets négatifs de la viande rouge et des viandes transformées sont certainement associés aux graisses saturées contenues dans ces produits et au cholestérol.

On retiendra que si la viande rouge augmente le risque de mortalité, sa substitution par d’autres aliments protéinés diminue ce risque.

En pratique, mangeons moins deviande rouge et de charcuteries, en limitant les quantités à 3 portions par semaine.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Dimanche 25 Mars 2012 : 12h57
Mis à jour le Lundi 26 Mars 2012 : 08h14
Source : Pan A. et al., Red Meat Consumption and Mortality,Arch Intern Med.March 12, 2012. doi:10.1001/archinternmed.2011.2287.
PUB
PUB
A lire aussi
Viande, charcuteries et cancer Publié le 26/10/2015 - 21h19

« La viande et les charcuteries donnent le cancer ».Si vous avez échappé à cette info qui, hier soir, a envahi les télés et Internet, c’est que vous étiez en panne d’électricité et/ou de batterie.Si vous l’avez entendue et que vous paniquez devant votre bifteck ou votre tranche de...

Plus d'articles