Ce billet fait partie du blog "Le blog de la Rédaction".

Les statines réduisent la mortalité par cancer de la prostate

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 10 Mars 2014 : 13h03
Mis à jour le Lundi 17 Mars 2014 : 14h06
-A +A

L’effet anticancer des statines avait été observé à plusieurs reprises, mais de manière non significative.

Pour la première fois, une étude montre que la prise de ce médicament anti-cholestérol réduit la mortalité dans le cancer de la prostate.

Une raison de plus pour penser à prendre son traitement par statine quand on en bénéficie.

 

Les statines font partie des rares médicaments qui ont montré une aptitude à augmenter la durée de vie de ceux qui en prennent. En effet, les malades en bénéficiant vivent en moyenne deux années de plus que ceux qui n’en prennent pas… Ce phénomène avait été observé chez plus de 200.000 vétérans américains. Cette faculté était jusqu’à présent attribuée à l’effet préventif des statines sur les maladies cardiovasculaires.

Ce bénéfice pourrait également s’expliquer par un effet anticancer propre aux statines, sans qu’on sache bien en expliquer la raison. Pour le montrer, une étude britannique a suivi, pendant plus de 4 ans, 11.772 patients atteints d’un cancer de la prostate non métastatique. Dans le groupe de ceux qui prenaient une statine, la mortalité par cancer de la prostate était diminuée de 24 % de manière significative, par rapport à ceux qui ne prenaient pas de statine.

Le plus intéressant était de constater que ceux qui prenaient déjà une statine avant le diagnostic, ont vu leur mortalité par cancer de la prostate être diminuée de 45 %, et leur mortalité globale, toutes causes confondues, de 33 %. La différence avec ceux qui ne bénéficiaient pas d’une statine devenait alors très importante.

Plusieurs points sont intéressants à retenir de cette étude :

  • Tout d’abord, elle confirme l’importance de bien suivre son traitement quand on en prend un pour une maladie chronique. C’est souvent sur le long terme qu’on en tire tous les bénéfices.
  • Ensuite, elle confirme la montée en puissance des études statistiques sur des grands nombres de patients, études permettant de répondre à des questions fondamentales.
  • Enfin, que plus de vingt ans après avoir été découvertes, les statines continuent à nous montrer leur grand potentiel en médecine préventive.

Cette étude confirme aussi une notion qui commence à se dégager des études de prévention en général : tout ce que l’on fait de bon pour son cœur, ou pour sa tête, est aussi bon pour éviter les cancers.

C’est ainsi que pratiquer une activité physique régulièrement, manger beaucoup de fruits et légumes, éviter les produits trop sucrés, garder un poids normal, et maintenant prendre certains de ses traitements quotidiennement, participent à la prévention générale. Ces traitements sont notamment les antidiabétiques et les statines.

Source : Yu O. Use of statins and the risk of death in patients with prostate cancer. J Clin Oncol. 2014 Jan 1;32(1):5-11.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 10 Mars 2014 : 13h03
Mis à jour le Lundi 17 Mars 2014 : 14h06
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
A lire aussi
L’aspirine, anti-cancer majeur en prévention Publié le 10/12/2010 - 10h16

L’aspirine, anti-cancer majeur en prévention : voilà une information exceptionnelle. A faible dose en plus, l’effet étant maximal en quelques années seulement. Selon une nouvelle étude, la baisse de mortalité par cancer serait en effet d’un tiers, ce qui est énorme, après seulement...

Quand les statines protègent aussi des cancers Publié le 01/07/2005 - 00h00

Tous les patients ayant fait un infarctus doivent être mis sous statine, ces médicaments qui, en abaissant le cholestérol, réduisent de manière importante les taux de rechutes. Les années 2004 et 2005 sont à graver dans une pierre blanche pour ceux qui prennent ces médicaments : ils...

Plus d'articles