Sportifs : la mauvaise piste de la chasse aux graisses

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le Lundi 03 Avril 2006 : 02h00
Mis à jour le Lundi 28 Juillet 2014 : 08h39
-A +A
Les sportifs souhaitant perdre du poids considèrent généralement les graisses comme des ennemis et tentent de les exclure de leur alimentation. Ils ont tort !

A quoi servent les graisses ?

Comme les glucides, les graisses participent au stockage de l'énergie, mais la différence d'échelle est considérable.

Avec une réserve maximale d'environ 400 grammes de glycogène, les glucides assurent quelques heures d'autonomie à peine tandis qu'à raison de dix kilos de graisse par personne, on possède suffisamment d'énergie en théorie pour vivre sans manger pendant plusieurs mois. Cette aptitude à mettre les lipides en réserve remonte très loin dans notre histoire d'hominidés, à une époque où il fallait probablement s'adapter à de longues périodes de disette.

D'où l'idée très répandue dans l'ensemble de la population et notamment parmi les sportifs qu'on ne manque presque jamais de graisses et que, par conséquent, il faut pour maigrir les éliminer le plus possible de l'assiette.

Les désagréments de la graisse

De fait, un sportif trop lourd souffre d'un handicap comparable au port d'un sac à dos, surtout préjudiciable dans les sports dits "portés"(où l'on supporte le poids de son propre corps). En course à pied, par exemple, la plupart des athlètes sont obnubilés par la chasse aux lipides. On peut les comprendre lorsqu'il s'agit de maintenir un poids de forme ou de composer un repas à proximité de l'effort. La digestion des aliments gras est généralement plus longue et peu compatible avec les exigences musculaires.

Mais il ne faut pas pousser trop loin cette façon caricaturale de voir les choses.

Les graisses ne doivent pas être bannies de l'alimentation et ce n'est certainement pas en leur faisant la guerre que l'on réussira à perdre du poids. Parfois même c'est l'inverse.

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le Lundi 03 Avril 2006 : 02h00
Mis à jour le Lundi 28 Juillet 2014 : 08h39
A lire aussi
Besoins nutritionnels des sportifs Publié le 25/02/2002 - 00h00

Le sport modifie certains besoins nutritionnels mais pas systématiquement : tout dépend du type de sport que l'on pratique et surtout de sa fréquence, de son intensité et de la durée de l'exercice musculaire qui mobilisent plus ou moins d'énergie et de nutriments entraînés par la dépense...

La diète protéinée : régime miracle ou pas ? Publié le 13/11/2000 - 00h00

En France, 33 millions de personnes sont insatisfaites de leur poids, dont 15 millions de résignées et 18 millions qui tentent de maigrir chaque année. Parmi ces derniers, ils ne seraient que 15% à maintenir leur poids au bout de trois ans.

Régimes amaigrissants : attention danger ! Publié le 25/02/2002 - 00h00

Malgré les mises en garde des nutritionnistes, les régimes amaigrissants continuent malheureusement d'être périodiquement pratiqués, et ce bien que l'on sache qu'ils ont les dangereux kilos yo-yo pour conséquence....

Plus d'articles