Sommeil et alimentation : les 4 grandes règles des dîners anti-insomnie

Sommeil et alimentation : les 4 grandes règles des dîners anti-insomnie

Fatigue, somnolence, baisse de la concentration, troubles de la mémoire, si l'on dort mal, les conséquences ne manquent pas. L'instauration d'un rituel du coucher s'impose, mais il convient aussi de changer ses habitudes alimentaires, au moins en ce qui concerne le dîner. Voici les 4 grandes règles d'alimentation à respecter pour favoriser votre sommeil et endiguer les insomnies.

Bon dîner, bon sommeil

Quelques changements dans la façon de vous alimenter le soir peuvent contribuer à améliorer votre sommeil. Que les insomniaques testent avant de recourir à des somnifères…...

Règle n°1 anti-insomnie : un dîner riche en glucides et pauvre en protéines

Ces nutriments jouent un rôle dans la synthèse de certains neurotransmetteurs dans le cerveau et peuvent ainsi contribuer au sommeil ou inversement l'entraver.

Privilégiez une alimentation riche en glucides à index glycémique bas, c'est-à-dire ceux qui sont absorbés et métabolisés lentement : pain aux céréales, pain complet, céréales entières (boulgour, riz brun, quinoa, sarrasin), les pâtes al dente, les légumineuses (haricots, pois, lentilles), les légumes, les fruits frais, etc.

Inversement, limitez les glucides à index glycémique élevé : pain blanc, riz blanc, céréales raffinées ou sucrées, couscous, tapioca, pommes de terre, gnocchis, pâtisseries industrielles (croissants, gâteaux, beignets, biscuits…), chocolat au lait, sucre, miel, crèmes glacées…...

Diminuez les protéines : il est préférable de consommer les aliments riches en protéines, comme les viandes, volailles, poissons, fruits de mer et oeufs, le midi plutôt que le soir.

Mis à jour par Isabelle Eustache le 13/02/2012
Créé initialement par Isabelle Eustache le 16/06/2008

Sources : Insomnie, Lemoine P., édition Larousse, 2006 ; Le sommeil tranquille, Chaput M., édition Québécor, 2005.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Partenaire média

Ecoutez la chronique sur le sommeil et l'obésité de l'enfant de Public Santé :

Relation entre manque de sommeil et obésité chez l'enfant