Saucisses

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 25 Février 2002 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 03 Août 2007 : 02h00
-A +A
Innombrables sont les saucisses différentes selon les régions de France, et même chaque pays de la planète, l'Allemagne étant la plus créative : plus de 1500 y sont répertoriées. Dont l'universelle "Saucisse de Francfort" mondialisée grâce au hot-dog, invention américaine du début du 20ème siècle. Il s'en consomme plus de vingt milliards chaque année, uniquement aux États-unis. L'invention de la saucisse remonte probablement à 1500 avant J-C. On sait que les Babyloniens et les Chinois en consommaient alors.

Hachis de viandes et gras

Toutes les saucisses sont composées d'un hachis de viande et de gras.La viande peut être du porc, du veau, du boeuf, du mouton, de la volaille, ou encore du tofu (issu du soja) : c'est selon les pays et les impératifs religieux. Il existe un nombre incalculable de saucisses, de compositions et de formes différentes. Néanmoins la technique de fabrication est toujours la même : le hachis plus ou moins gros, malaxé plus ou moins finement, assaisonné selon la recette propre à chaque spécialité est "embossé", c'est-à-dire introduit, à l'aide d'une machine, dans un boyau naturel ou synthétique.

Crues ou cuites

Ensuite, les saucisses demeurent crues (elles sont parfois fumées). C'est le cas des chipolatas, merguez, saucisses longues, plates, celle de Toulouse, et diverses autres spécialités régionales. Elles se font cuire au gril, à la poêle, parfois dans une petite quantité d'eau.Ou bien les saucisses sont cuites à la vapeur ou étuvées ou fumées, comme les saucisses type Morteau, Montbéliard, Francfort, cocktail etc. Il faut alors les réchauffer ou les pocher dans de l'eau frémissante.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 25 Février 2002 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 03 Août 2007 : 02h00
A lire aussi
Andouille et andouillette Publié le 11/08/2006 - 00h00

Ces deux produits de charcuterie ont pour point commun d'être à base de tripes de porc, coupées en petits morceaux et embossées (introduites) dans un boyau. Ils sont issus de vieilles recettes régionales....

Boudins Publié le 25/02/2002 - 00h00

Bien qu'ils portent le même nom de boudin et que seul l'adjectif les différencie, il n'y a rien de commun entre le noir (à base de sang) et le blanc (mélange aléatoire de chair, de mie de pain et de graisses), si ce n'est qu'ils sont rarement maigres.

Saucissons secs Publié le 25/02/2002 - 00h00

Tout comme la baguette de pain - et parfois le béret ! - le saucisson sec est une icône bien française. La France regorge de saucissons, d'autres, venus de pays européens ont été parfaitement intégrés. C'est un produit toujours gras et à consommer avec modération.

Maquereau Publié le 11/08/2006 - 00h00

Le maquereau est un poisson (heureusement) bon marché et (malheureusement) assez mal aimé. Mais... il revient à la mode.

Plus d'articles