Règles très abondantes : et si c'était un fibrome utérin ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 01 Mars 2010 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 04 Mai 2016 : 16h20
-A +A

Des saignements menstruels abondants et prolongés sont l'un des symptômes pouvant suggérer la présence d'un fibrome utérin. Quand s'inquiéter et quels sont les autres symptômes d'un fibrome utérin ?

Le fibrome utérin, c'est quoi ?

Un fibrome utérin est une tumeur non cancéreuse, donc bénigne, de taille très variable, qui se développe à la surface ou à l'intérieur de l'utérus. Toutes les femmes peuvent être concernées, particulièrement entre 35 et 54 ans, les fibromes utérins ayant parfois tendance à régresser avec la ménopause. Globalement, on estime que cette affection touche 30% des femmes passé 35 ans.

A noter qu'il existe un facteur héréditaire : le risque de développer des fibromes est multiplié par 2 environ en cas d'antécédents de fibromes utérins dans la famille au premier degré (fibromes utérins chez la mère ou une soeur).

Qu'entend-on par saignements anormalement abondants ?

Des règles abondantes et prolongées sont médicalement désignées par le terme " ménorragies ".

La période des règles dure normalement entre 3 et 6 jours, avec une perte de sang pouvant aller en quantité jusqu'à 80 ml. Ainsi, on parle de ménorragies lorsque les règles durent plus longtemps que 7 jours et qu'elles dépassent les 80 ml. En pratique, cette quantité est dépassée lorsque l'on doit changer de protection périodique toutes les 2 ou 3 heures pendant 3 jours.

Si c'est le cas, il faut donc consulter son médecin traitant ou son gynécologue.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 01 Mars 2010 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 04 Mai 2016 : 16h20
Source : Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français, www.cngof.asso.fr.
A lire aussi
Fibrome utérin symptomatique : un nouveau traitement très attendu Publié le 14/11/2015 - 12h43

Plus d’une femme sur deux a un fibrome utérin mais celui-ci ne provoque de fortes douleurs et des règles abondantes que dans un quart des cas. Contrairement à une idée reçue, les fibromes sont rarement associés à une infertilité. Cette affection restait sans autre réponse que la chirurgie...

Fibrome, quel risque pour la fertilité ? Publié le 27/01/2012 - 10h40

Le risque de stérilité fait partie des complications potentielles d’un fibrome utérin. Quant au traitement du fibrome, il peut également menacer la fertilité. C’est ainsi que le choix du traitement du fibrome dépend du désir ou non d’enfant.

Fibromes utérins, faut-il les enlever et comment ? Publié le 10/03/2008 - 00h00

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes. Ils peuvent être très nombreux et parfois très volumineux. Mais au-delà de ces deux considérations, la décision d'intervenir dépend avant tout des risques de complications. Nous avons interrogé le Dr David Elia*.

Fibrome utérin : ablation sans aucune chirurgie ! Publié le 06/08/2007 - 00h00

Le traitement le plus classique des fibromes utérins repose sur leur ablation chirurgicale, nécessitant souvent une hystérectomie, ablation de l'utérus. Une technique révolutionnaire permet aujourd'hui d'éliminer les fibromes, sans aucune chirurgie, sans incision et donc sans hospitalisation.

Plus d'articles