Que nos pieds s'épanouissent

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 05 Avril 2005 : 02h00
Mis à jour le Lundi 21 Mars 2016 : 17h35
C'est bel bien ce qui se passe : les pieds des Français grandissent. En trente ans, nos pieds ont gagné trois pointures. Ainsi, la moyenne au rayon femme est désormais le 40, tandis que le 43 règne du côté des hommes. Quelques informations pour en prendre grand soin.

Cet organe spécialisé dans la locomotion est d'une rare complexité. Le pied est composé de 28 os, de nombreuses articulations, de 50 ligaments, de 19 muscles, de milliers de terminaisons nerveuses et de vaisseaux. Le tout est rassemblé sur une surface longue de 15 à 30 cm, laquelle supporte un poids allant de 45 à 120 kilos chez l'adulte et assure chaque jour plus de 1.000 appuis en moyenne. Et si le pied ne repose pas à plat sur le sol, mais forme une voûte plantaire, c'est pour servir d'amortisseur de chocs. On comprend aisément que toutes déformations ou malformations ostéo-articulaires peuvent entraver la qualité de vie, être à l'origine de douleur ou de boiterie. Alors, autant en prendre soin et porter une attention particulière à bien les chausser.

Si en 30 ans, nos pieds ont grandi de trois pointures, soit d'environ 2 cm, en revanche, aucune évolution dans la forme n'a été enregistrée. Ainsi, les deux tiers des Français ont toujours le pied égyptien (le plus gros orteil est le plus grand), 20% le pied carré et 15% le pied grec (le second orteil dépasse le premier). Mais si le pied s'est allongé, il s'est dans le même temps élargi. En effet, on a cessé de comprimer les pieds des enfants, notamment grâce aux chaussures de sport, car dès que le volume chaussant est plus important, le pied peut prendre sa forme normale.

Aujourd'hui, les fabricants de chaussures misent sur le confort avec des formes permettant aux pieds de trouver leur position normale et en utilisant des matières nouvelles. Pour les femmes, si la mode impose toujours le pied fin avec des chaussures à bouts pointus et à talons hauts, on commence à les réserver pour les soirs glamours et préférer les souliers larges à talons plats pour aller travailler. Là aussi, c'est une évolution !

Quelques conseils

Les enfants

Il est important chez les enfants de laisser au pied une certaine liberté. La contrainte est souvent à l'origine de malpositions et il vaut mieux laisser un enfant pieds nus qu'enfermés dans des chaussures de maintien. L'argument de la voûte plantaire est souvent abusif à cet âge et seule importe l'existence d'un bon contrefort arrière.

Les adolescents

La mode du port quotidien de baskets lourdes non lacées, initialement portées par les skaters, peut entraîner des déviations de l'arrière-pied, qui s'accompagnent de griffures des orteils et d'une fatigue globale du pied. Il faut donc au moins les inciter à lacer leurs chaussures...

Les femmes

Le grand conseil est de préférer les chaussures à talon de 4 cm, lesquelles permettent de corriger les malpositions et de cambrer le pied.

Les seniors

Tous les actifs doivent se chausser comme les adultes : chaussures confortables, non douloureuses, maintien de l'arrière-pied. Les moins actifs doivent abandonner l'idée de passer des journées en chaussons : marcher pieds nus ou se chausser plusieurs fois par jour est l'idéal pour ne pas souffrir de douleurs des pieds. Sabots ou mules plates doivent définitivement être abandonnés.

Les sportifs

Chaque sport se caractérise par une gestuelle particulière et, de ce fait, par un risque de pathologies particulières : surmenage, fractures de fatigue, entorses, tendinites... Depuis des années, les fabricants ont développé des gammes spécifiques à chaque sport. L'idéal reste de se référer à des vendeurs spécialisés et expérimentés, qui seuls sont capables d'analyser la gestuelle du pied en cours d'effort et de conseiller des chaussures bien adaptées en tenant compte du geste, de la morphologie du pied, de sa dynamique et de l'angle d'ouverture du pied au cours de la pose au sol.

Le cas de la course à pied

Outre le fait que la chaussure doit s'adapter au mieux à la forme du pied et respecter son mouvement, elle doit également amortir les chocs, stabiliser le pied au sol et assurer un bon confort thermique. Il faut toujours essayer les deux pieds et prendre une demi-taille ou une taille au-dessus de sa pointure normale car le pied « gonfle » au cours d'une marche prolongée ou d'une course. N'hésitez pas à trottiner dans le magasin avec vos nouvelles chaussures. Emportez vos anciennes chaussures pour les comparer avec les nouvelles est souvent utile. Il est conseillé de porter des chaussettes pour éviter chaleur et humidité, et donc la formation d'ampoules. Elles doivent être aérées et peu serrées au-dessus de la cheville pour ne pas gêner le retour veineux.

A savoir

  • En règle générale, il faut se sentir bien dans une chaussure dès l'achat et ne jamais compter sur la déformation du chaussant. C'est toujours le pied qui se déforme, jamais la chaussure !!!
  • Il faut toujours essayer vos nouvelles chaussures en fin de journée, moment où le pied est un peu gonflé. Essayez toujours les deux pieds.
  • Une chaussure anormalement usée d'un côté ou d'un autre doit vous amener à consulter un podologue.
  • Coupez vos ongles de pied ras et au carré.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 05 Avril 2005 : 02h00
Mis à jour le Lundi 21 Mars 2016 : 17h35
A lire aussi
Bébé avec ou sans chaussures ?Publié le 10/03/2004 - 00h00

Jusqu'à récemment, on conseillait de chausser bébé pour ses tous premiers pas. Les chaussures avaient pour objectif de soutenir la cheville et la voûte plantaire. Aujourd'hui, on pense qu'il n'y a pas d'urgence, certains allant même jusqu'à recommander de laisser les petits pieds nus aussi...

Bien chausser son enfantPublié le 01/09/2002 - 00h00

Entre 9 mois et 24 mois, le pied grandit rapidement (+2,5 cm). Ensuite, jusqu'à l'âge de 5 ans, il grandit d'environ de 1 cm par an. Le chaussage est particulièrement important et il faut rapidement prendre en compte le risque de déformations inhérent au port de chaussures inadaptées. Quelques...

Les problèmes de pieds chez les jeunesPublié le 22/06/2001 - 00h00

Le pied est souvent négligé par les jeunes qui le mettent d'ailleurs parfois à rude épreuve. Chez les adolescents, trois types d'affections du pied peuvent se rencontrer : le pied plat est une déformation qui associe une voûte plantaire quasiment inexistante et une déviation du talon vers...

Montrer ses pieds, c’est prendre soin de sa santéPublié le 23/05/2017 - 15h37

Les Français osent de plus en plus montrer leurs pieds à leur pédicure-podologue. Ils y sont vivement invités, le 8 juin, à l’occasion de Journée nationale de dépistage et de prévention gratuite, sous l’égide de l’Union Française pour la Santé du Pied (UFSP). Parce que nos pieds...

Plus d'articles