Psoriasis des solutions existent

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 20 Juillet 2012 : 10h33
Mis à jour le Vendredi 18 Mars 2016 : 11h33
-A +A

Affection de la peau sans gravité, le psoriasis contribue cependant à altérer la qualité de vie de la personne atteinte.

Mieux le connaître et le comprendre, c’est apprendre à mieux vivre avec.

Le psoriasis

Petites plaques roses ou rouges saillantes, recouvertes de squames blanchâtres, le plus souvent aux coudes, aux genoux ou sur le cuir chevelu, à la limite du front, au-dessus, à l’arrière et sur les lobes des oreilles, mais aussi sur tout le corps, dos, ventre, organes génitaux… c’est ainsi que se manifeste le psoriasis dans 80 % des cas.

D’autres formes existent :

  • le psoriasis en gouttes, qui apparaît le plus souvent dans l’enfance après un épisode infectieux, otite ou angine ;
  • le psoriasis pustuleux, caractérisé par la présence de minuscules pustules, souvent localisées sur les paumes des mains et les plantes des pieds ;
  • et, très rare, le psoriasis érythrodermique, une forme généralisée, particulièrement inflammatoire et grave, qui doit être traitée rapidement.

Dans 30 % des cas, le psoriasis apparaît dans l’enfance ou l’adolescence, mais il peut survenir à tout âge.

Il ne s’agit pas d’une simple maladie de peau comme l’acné par exemple ni d’une manifestation allergique, mais d’une maladie auto-immune. En clair, c’est un dysfonctionnement du système immunitaire qui engendre une croissance accélérée des cellules cutanées et une desquamation. La peau réagit comme si elle était agressée : les cellules de l’épiderme, les kératinocytes, se renouvellent trop vite, en quelques jours au lieu d’un mois normalement, s’accumulent, provoquent une réaction inflammatoire et forment des lésions rouges et blanches qui démangent très souvent.

Terrain génétique et facteurs déclenchants

Le psoriasis se développe sur un terrain génétiquement prédisposé, mais différents facteurs environnementaux peuvent révéler ces prédispositions et déclencher une première poussée :

  • une infection streptococcique (angine) ou autre (rhinopharyngite),
  • mais aussi un traumatisme cutané,
  • certains médicaments,

ou, très souvent :

  • un stress important,
  • une maladie grave d’un proche,
  • une séparation,
  • un deuil,
  • etc.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 20 Juillet 2012 : 10h33
Mis à jour le Vendredi 18 Mars 2016 : 11h33
A lire aussi
Le psoriasis ou quand la peau s'emballe Publié le 11/06/2007 - 00h00

Le psoriasis est une maladie chronique de la peau qui se manifeste par l'apparition de plaques rouges recouvertes de pellicules blanchâtres. En fonction de l'étendue des lésions, cette pathologie non contagieuse entraîne une gêne physique et sociale à très fort retentissement sur la qualité...

Psoriasis, où en est-on ? Publié le 17/06/2015 - 13h17

Trois millions de personnes touchées et des discriminations sociales et professionnelles… Comment les choses avancent-elles après la première semaine nationale du psoriasis en mars dernier ? 

Psoriasis Publié le 06/09/2001 - 00h00

Le psoriasis est une maladie inflammatoire qui se caractérise par des lésions sur la peau. Cette affection n'est pas contagieuse.Maladie chronique, le psoriasis est parfois entrecoupé de périodes de rémission assez longues (des mois, voire des années).Elle touche une personne sur 50. Elle peut...

Psoriasis, et si on en parlait ? Publié le 30/11/2013 - 23h00

Près de 3 millions de Français souffrent de psoriasis.Une affection dermatologique fréquente dont on parle peu et qui véhicule encore beaucoup de préjugés.Le point sur ce qu’est le psoriasis, son impact au quotidien et ses nouveaux traitements.

Plus d'articles