Les huiles essentielles de l’été

Publié par Véronique Aïache le Lundi 18 Juin 2012 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 23 Juin 2016 : 17h37

Pour profiter de la chaleur estivale en toute sérénité, la nature nous fait une fleur.

Fraîcheur, légèreté, hydratation… telle est la magie des huiles essentielles pour notre beauté.

Dépourvue de corps gras malgré son appellation, volatile et odorante, l’huile essentielle confère au végétal dont elle provient d’innombrables vertus protectrices et réparatrices. Un précieux atout que l’homme a mis à son profit depuis des millénaires.

Baptisée aromathérapie, cette médecine douce a son mot à dire lorsqu’il s’agit aussi de servir le capital beauté.

Ainsi, à l’arrivée de l’été, lorsque les températures commencent à grimper et que le soleil montre généreusement son nez, les petits maux (transpiration, déshydratation, rétention d’eau) que ce changement de saison nous inflige peuvent trouver leurs remèdes dans ces précieux élixirs.

D’un pas léger…

Gare au syndrome jambes lourdes qui nous guette sournoisement en été ! En effet, la chaleur et le retour veineux ne font pas bon ménage et les jambes souffrent de rétention d’eau et de mauvaise circulation.

Les huiles essentielles aux bienfaits anti-inflammatoires et décongestionnants veineux sont ici les bienvenues pour soulager rapidement, drainer et stimuler la circulation !

  • Championne dans cette catégorie, l’huile essentielle de cyprès se montre très efficace contre les sensations de lourdeur au niveau des jambes.
  • Pour décongestionner, l’huile essentielle de cèdre soulage également.

Avec 2 à 3 gouttes mélangées à une huile végétale appliquée en massage, elles sont utiles pour amorcer l’été en se sentant plus léger(e).

Sous le soleil

La peau a besoin l’été d’une bonne hydratation pour conserver sa souplesse et se réhydrater.

La recette miracle ? L’application chaque soir d’huile de bourrache (riche en acides gras) enrichie d’huiles essentielles régénérantes.

Veillez cependant à éviter l’apparition de taches brunes à cause d’huiles essentielles phototoxiques (réactives au soleil).

À savoir : angélique, bergamote, céleri, citron, mandarine, orange amère, pamplemousse et petit-grain bigarade.

En cas de coup de soleil, les brûlures au premier degré se soignent en appliquant sur les rougeurs 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic pures ou mélangées à un soin après soleil.

Publié par Véronique Aïache le Lundi 18 Juin 2012 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 23 Juin 2016 : 17h37
Source : Magazine Bien-Etre & Santé
A lire aussi
Les huiles essentielles en cuisinePublié le 31/03/2008 - 00h00

Les bienfaits des huiles essentielles ne se diffusent pas uniquement par les voies respiratoires ou par la peau. Il existe un autre mode intéressant à exploiter : l'ingestion. En effet, les huiles essentielles peuvent aussi passer par la bouche et donc être utilisées en cuisine. Alessandra Moro...

En finir avec la rétention d'eauPublié le 06/10/2008 - 00h00

Vous avez les pieds et les chevilles enflés et douloureux ? Le ventre tendu et gonflé ? Le soir, impossible d'enlever vos bagues ? Votre poids varie dans la journée ? Vous faites certainement de la rétention d'eau.

Les 8 huiles essentielles à emporter en vacancesPublié le 29/07/2013 - 03h22

Faciles à emporter, les huiles essentielles sont d'une efficacité redoutable pour les petits et gros bobos de l'été. Mais lesquelles faut-il choisir de glisser dans ses bagages  et quelles précautions prendre ? Nos conseils selon les problèmes auxquels vous êtes sujets.

Plus d'articles