Concerts, discothèques, baladeurs : cet été, protégez vos oreilles !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 16 Juillet 2012 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 21 Juillet 2016 : 12h07

Durant vos vacances, vous allez vous adonner à l’un de vos loisirs préférés : la musique. Or en jouer ou en écouter à des niveaux sonores élevés pendant longtemps vous expose à des risques auditifs.

Voici quelques conseils pour profiter de la musique tout l’été (baladeurs, concerts, festivals, discothèques…) tout en préservant votre audition.

© getty

L’audition des jeunes Français décline…

Echelle des bruits en décibels (dB) :

140 dB = avion au décollage

110 dB = concert ou discothèque

100 dB = baladeur à volume fort

95 dB = restaurant scolaire

85 dB = tondeuse

80 dB = voiture

70 dB = rue animée

65 dB = seuil au-delà duquel le bruit peut être jugé insupportable

60 dB = conversation

Contrairement à une idée reçue, il n’y a pas d’âge pour présenter une gêne auditive. Un Français sur dix présente un trouble auditif plus ou moins important.

Parmi eux, 40% ont moins de 55 ans et 10% moins de 18 ans !

À force d’exposition à des niveaux sonores élevés (concerts, baladeur, discothèques), nombre de jeunes souffrent de troubles auditifs (bourdonnements, sifflements, baisse auditive…).

Il faut savoir que le risque auditif est lié à l’intensité de l’exposition sonore, mais aussi à la fréquence d’exposition.

Ainsi, le risque de perte auditive peut être le même lors d’une seule exposition à un bruit de plus de 110 décibels ou lorsque l’on est soumis de façon répétée à des bruits supérieurs à 85 décibels.

La musique, c’est moins fort, moins longtemps !

Sont particulièrement jugés à risque les bruits émis au cours d’un concert ou dans une discothèque (110 dB) ou lors de l’écoute du baladeur mis un peu fort.

Mais s’adonner à la musique tout en protégeant ses oreilles, c’est possible, à condition de le prévoir.

Alors cet été, pensez à vos oreilles et protégez votre audition !

Baladeur : une écoute « raisonnable »

  • Limitez le niveau sonore de votre baladeur à la moitié du volume maximum.
  • Réduisez votre durée hebdomadaire d'écoute à 20 heures à 93 dB ou à 4 heures à 100 dB (baladeur à fort volume).
  • Ne cherchez pas à couvrir les bruits extérieurs et évitez de régler le volume dans un environnement sonore élevé.
  • Utilisez le casque fourni avec l’appareil, qui garantit un volume sonore maximum de 100 dB.
  • Utilisez préférentiellement un casque au lieu des oreillettes qui ont l’inconvénient de ne pas couvrir le bruit de fond. À défaut utilisez les écouteurs fournis avec l’appareil.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 16 Juillet 2012 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 21 Juillet 2016 : 12h07
Source : Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes). Association AGI-SON, http://www.agi-son.org/. Association de prévention des traumatismes auditifs : www.audition-prevention.org.
A lire aussi
Plus d'articles