Les problèmes de pieds chez les jeunes

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 22 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 24 Mars 2016 : 15h35
-A +A
Le pied est souvent négligé par les jeunes qui le mettent d'ailleurs parfois à rude épreuve. Chez les adolescents, trois types d'affections du pied peuvent se rencontrer : le pied plat est une déformation qui associe une voûte plantaire quasiment inexistante et une déviation du talon vers l'extérieur ; à l'inverse, le pied creux comporte une voûte plantaire très marquée et un talon tourné en dedans ; le pied d'athlète est une infection due à un champignon qui s'attaque aux espaces situés entre les orteils et provoque fissurations, crevasses et démangeaisons importantes. La consultation d'un podologue au début de la puberté permet de rechercher systématiquement ces affections et, le cas échéant, de les traiter efficacement.

Le pied est un organe complexe comportant 26 os, plus de 30 articulations et un grand nombre de ligaments, vaisseaux sanguins et nerfs. Les pieds supportent non seulement le poids du corps, mais ils sont également le point d'appui des mouvements de la marche, de la course et du saut.

Tout adolescent devrait consulter un podologue

La période de l'adolescence est souvent marquée par une activité sportive soutenue. La plupart des sports sollicitent le pied de façon importante, notamment ceux qui comportent de la marche, de la course ou du saut. Toute anomalie du pied, même mineure, peut alors se révéler et limiter les performances, voire même dans certains cas obliger l'adolescent à renoncer à son sport favori. C'est pourquoi, il apparaît important de conseiller aux jeunes de faire un bilan podologique dès le début de la puberté. En examinant le pied, le podologue va rechercher un défaut d'appui, défaut qui se rencontre dans deux cas de figures, le pied plat et le pied creux.

Le pied plat, banal et fréquent

Il s'agit d'une déformation qui associe une déviation du talon qui tourne en dehors et une diminution ou même une disparition de la voûte plantaire. Les pieds plats peuvent également être associés à une déviation des genoux qui tournent en dehors, à un excès de poids, à des anomalies de la coordination motrice ou être simplement une caractéristique familiale. Dans la grande majorité des cas, c'est une affection banale qui s'arrange spontanément avec la croissance. Les pieds plats peuvent cependant devenir gênants à partir de 12-13 ans s'ils entraînent des contractions musculaires douloureuses, parfois à l'origine d'une boiterie lors de marches prolongées. Le traitement repose avant tout sur la rééducation et le port de semelles chez les enfants de plus de 12 ans. Le traitement chirurgical est exceptionnel et n'est envisagé qu'en cas de douleurs et de gêne fonctionnelle importantes.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 22 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 24 Mars 2016 : 15h35
A lire aussi
Le pied de l'Ado : à surveiller de près ! Publié le 13/02/2006 - 00h00

Le pied supporte tout le poids du corps. Il est ainsi constamment mis à l'épreuve. C'est une raison largement suffisante pour en prendre le plus grand soin. Pourtant, il est souvent négligé. Certaines anomalies se révélant souvent pendant l'adolescence, et surtout lors de la pratique d'un...

Le pied d'athlète ne passera pas par mes orteils Publié le 17/05/2010 - 00h00

Si les sportifs sont souvent touchés par le pied d'athlète, c'est que cette mycose est contagieuse et s'attrape souvent en marchant pieds nus dans les douches, vestiaires et sur les rebords de piscine. La transpiration dans les chaussures de sport favorise également l'apparition d'un pied...

Plus d'articles